Vidéo

Défi love song

Ca c’est un très joli défi, un peu de douceur ça ne fait pas de mal 🙂

Voici ma chanson d’amour, plus romantique tu meurs^^

Publicités
Vidéo

Ca fait 6 ans

 

 

Que nous nous sommes avoués tous les deux que nous nous aimions.

Nous, le coup de foudre s’est fait dès le premier regard. Un seul week-end de mai a suffi, à nous, deux inconnus, de tomber follement amoureux l’un de l’autre.

Je me souviens de ce soir où nous avons cherché la Grande Ourse, une nuit étoilée comme celle-ci fut témoin de notre amour timide, inavoué, mais grandissant. Et cette promenade sous un soleil de plomb, après qu’il m’ait offert une glace à l’italienne devant une vue imprenable sur la mer, sous le regard de la nature nous avons parlé, parlé, parlé et les heures ont défilé ainsi. Je me souviens de sa main effleurant la mienne, je me souviens lui avoir parlé de mon rêve : épouser un homme sensible, un musicien (pianiste), un homme qui n’a pas peur de pleurer, un homme qui partagerait son savoir aux enfants. Lui, souriait intérieurement : à la rentrée il allait être professeur, et de plus il était pianiste ❤

Ses yeux bleus, ses si beaux yeux bleus me firent chavirer et je ne luttais pas malgré ma fragilité à cette période, moi qui avait été tellement malmenée en amour. Je savais, cette fois c’était différent. Jusqu’à dire à ma meilleure amie : c’est lui, pas un autre. Nous nous aimons, et ce sera lui que j’épouserai.

Des adieux difficiles, car on ne s’était rien dit, et on savait encore moins si un jour on se reverrait. Je me souviens de ses bras qui m’enlacèrent si fort qu’ils me portèrent dans les airs, et je me souviens de ses doigts qui se pendirent au mien, quelques secondes furtives, les yeux dans les yeux.

 

1 semaine après, je le voyais : c’était le destin, c’est sûr. Moi qui n’étais encore qu’au lycée, on faisait une sortie dans LA ville où Loulou habitait. Moi qui suis si sage, je fraudai, envoyai un texto à cet homme que j’aimais de plus en plus pour lui dire où j’étais. Lui, qui tenta de me retrouver non sans mal tandis que mes profs changeaient le programme et me mettait dans le groupe qui devait partir à une réunion pile à l’heure où lui devait être là. Moi qui, entendant mes amies me dire qu’il avait été là mais qu’il était parti, sorti du bâtiment à pas de loup les larmes au bord des yeux, m’appuyai sur la balustrade et, levant les yeux le vit, Lui, qui m’attendait depuis deux heures.

Moi, qui couru le rejoindre, qui sauta à son cou au grand dam de mes profs. Lui qui, depuis cette rencontre, commençait à oeuvrer sur mon coeur abîmé par la vie et mon corps que je détestais, voyais pour la première fois l’épanouissement dans mes gestes. Lui qui enfin, souffla à mon oreille avant que je monte dans le bus : tu es toute mignonne avec tes cheveux comme ça.

 

Mais nous qui dès le début connurent des obstacles, apprîmes à nous battre pour notre amour, jusqu’à encore braver les règles et enfin s’avouer le 3 août 2008 que rien ni personne ne pourrait amenuiser ne serait-ce qu’un tout petit peu cette flamme dévorante de notre passion

 

6 ans plus tard, nous voilà. Amoureux, heureux, et toujours les papillons dans le ventre quand nos yeux parlent mieux que les mots et mettent du rouge aux joues ❤

Vidéo

L’innocence

Mon cher petit…j’ai très peur, très très peur de te perdre. Mais chaque jour qui passe, notre espoir et notre amour pour toi grandissent et se renforcent. Après demain, nous te reverrons, l’émotion saisira nos âmes, et nous comprendrons d’autant plus pourquoi nous n’avons jamais à regretter le parcours par lequel nous avons dû passer pour qu’aujourd’hui toi, tu sois là.

Cette chanson me prend aux tripes, et je voulais la partager aujourd’hui avec vous. Car je suis certaine qu’elle parlera à plusieurs pmettes qui ont autant peur que moi de perdre leur petit. Courage, nous allons y arriver !

Pour l’écouter c’est ici

Vidéo

Attention au départ !

Eh bien voilà, nous sommes sur le point de partir pour la Maison des Lutins 🙂
Vous verrez que si vous pensez à la course des conquérants de demain, cette chanson colle trop bien au thème^^
J’avais prévu de vous faire un montage avec des illustrations de petits warriors, mais pas eu le temps du tout !

A tout bientôt !!! 😉

Vidéo

A toi mon Aimé

A toi mon Aimé…

 

A toi qui d’un premier regard, a obtenu mon cœur sans condition

A toi qui d’un premier baiser, a emprisonné mes lèvres, dévouées

A toi qui d’une première caresse, a fondu mon corps dans tes paumes embrasées

A toi qui d’un premier frisson, a offert à nos âmes une première union.

 

A toi qui d’une première larme, a fait de la passion l’envie d’un enfant

A toi qui d’une première arme, a tué des préjugés en te livrant au savoir

A toi qui d’un premier choc, a continué de le vouloir

A toi qui d’une première souffrance, a abrégé le temps

 

A toi qui d’une première frontière, en a fait qu’un seul pas désiré

A toi qui d’un premier amour, à nos cellules mélangées

A toi qui d’un premier enfant, a donné sans compter

A toi qui d’un premier deuil, n’a cessé d’espérer

 

A toi mon Aimé à qui je voue mon existence. A toi, mon Aimé, ce jour est dédié.

Je t’aime

Vidéo

Beam me up

Il y a une toute autre conversation qui se déroule
Dans un univers parallèle
Où rien ne se brise et rien ne blesse
Il y a une valse gelée dans le temps
Des brins d’herbe sur de minuscules pieds nus
Je te regarde et tu es en train de me regarder

Pourrais-tu me transporter là-bas,
Donne-moi une minute, je ne sais pas ce que je dirais
Je resterai probablement figé, simplement heureuse de tenir ton visage
Transporte-moi là-bas,
Laisse-moi être plus légère, je suis fatiguée de me battre,
Je pense qu’une minute est assez,
Transporte-moi simplement là-bas

Quelques oiseaux noirs survolant le ciel,
A peine une respiration comme dernier mot
Dis-moi que c’était toi, disant au revoir,
Parfois je frissonne et j’ai froid,
Cela arrive seulement lorsque je suis seule,
Je te dis, dis moi, que je ne suis pas seule

Pourrais-tu me transporter là-bas,
Donne-moi une minute, je ne sais pas ce que je dirais
Je resterai probablement figé, simplement heureuse de tenir ton visage
Transporte-moi là-bas,
Laisse-moi être plus légère, je suis fatiguée de me battre,
Je pense qu’une minute est assez,
Transporte-moi simplement là-bas

Dans ma tête, je vois ton baby blues
J’entends ta voix et je, je me brise en deux et maintenant il y a
Une partie de moi avec toi

Alors quand j’ai besoin de toi, puis-je t’envoyer un signe
J’allumerai une bougie et éteindrai les lumières
Je choisirai une étoile et te regarderai briller

Transporte-moi simplement là-bas,
Donne-moi une minute, je ne sais pas ce que je dirais
Je resterai probablement figé, simplement heureuse de tenir ton visage
Transporte-moi là-bas,
Laisse-moi être plus légère, je suis fatiguée de me battre,
Je pense qu’une minute est assez,
Transporte-moi là-bas
Transporte-moi là-bas
Transporte-moi là-bas
Pourrais-tu me transporter là-bas.