Une nuit très très longue !

J’ai vécu cette nuit comme une espèce de bouleversements et de chaos de pleins de pensées sur la FIV. Impossible de dormir !!

Faut dire, Titpouce a largement paniqué alors qu’elle était couchée !! Eh oui, car elle s’est mis à calculer les doses de Gon*l de son premier stylo depuis le début des stim’, et que, horreur, elle a été prise d’un doute : « mais attends, du coup je ne me suis injecté que 50UI au lieu de 100 aujourd’hui?! ». Elle recompte, au moins 5 fois, pour être sûre de ne pas se tromper, et selon elle pas de doute, elle a eu que 50UI. Elle bondit du lit tandis que Loulou est parti sans l’attendre au Pays des Rêves (pas grave, on s’est toujours dit que dans ce pays-là, on avait un GPS pour se retrouver 😉 ), saisi son autre stylo tout neuf, et s’injecte 50UI.

Sauf que Titpouce était super défoncée quand elle a été prise de cette frénésie du comptage des doses, et qu’elle a légèrement compté mardi en 150UI alors qu’elle venait tout juste de passer à 100UI. Ce qui fait que, si tu me suis bien chère copinaute, elle s’est injecté hier soir 150UI au lieu de 100 ! PANIQUE A BORD !!

Au final, je vais me recoucher, je fais celle qui se dit : arf, pas grave, 50 de plus ou de moins, et puis ça va les booster un peu plus, c’est tout.

Sauf que mon auto-persuasion, le subconscient ou appelez-ça comme vous le voulez, il se fait pas arnaquer comme ça. Et du coup, en plus de douiller grave au bidouchon, j’ai cogité, cogité, et encore cogité. Et le peu que j’ai dormi, j’ai rêvé PMA, rdv d’ostéo qui se passait pas bien du tout en fait, où je me trouvais dans un espèce de labo expérimental bizarre, etc.

Cinglée, je vais finir cinglée. De plus, j’ai senti les points où il y avait les fameuses aiguilles d’acu, me faire mal, travailler quelque chose. C’était un mélange de tout ça, un cocktail d’angoisse ajouté à une grosse cuillère à soupe de défoncitude. J’espère que ma déconnade du Gon*l n’aura pas de répercussion néfaste, j’attends le contrôle de samedi avec grande impatience.

Et Loulou dans l’histoire, c’est un ovni 🙂 il a un 6ème sens, si si ! Il sent toujours quand je dors très mal ou quand je réfléchis pendant des heures au lieu de tomber dans les bras de Morphée. Et du coup, il dort très mal aussi, il se réveille, il me sourit et m’embrasse pour m’apaiser, et se rendort. Et ainsi de suite ! Le pauvre…il a dû m’attendre trop longtemps au Pays des Rêves avec son gps « Titpouce introuvable », alors il revient rien que pour moi 🙂

En bref, je vais psychotter jusqu’à samedi : YOU-PI. Mais quel bouleeeeet !!!

Publicités