Dernier passage obligé avant la sérénité…

Depuis quelques années, j’ai des douleurs de cycles pour ainsi dire, ATROCES. 

A 16 ans, mon médecin traitant s’est dit que pour régler le problème, il suffisait tout simplement de me mettre sous pilule. En réalité, ça n’a pas changé grand chose…les douleurs de règles étaient terribles, il fallait venir me chercher au lycée tant cela devenait insupportable. 

Malgré tout, ce que je ne savais pas, c’est qu’à l’arrêt de la pilule ce serait largement pire, à en hurler de douleur. A passer ma journée sur les toilettes, à supplier le Ciel que le supplice s’arrête. A être bien sûr en arrêt de travail à chaque début de cycle. A être emmenée par les pompiers, être hospitalisée plusieurs jours pour trouver un petit soulagement, et récupérer. Mais PERSONNE n’a eu l’idée de me faire passer des examens, alors que bien des médecins se demandaient si je n’avais pas de l’endométriose.

 

L’endométriose…ce mot m’a fait toujours peur. Je n’y pensais plus, jusqu’à ce que l’on se rende à la Maison des Lutins, lorsque l’on m’a demandé si j’avais des règles douloureuses. Après la description de mes douleurs, La Magicienne fut surprise de n’avoir aucun examen sous la main prouvant que je n’ai pas d’endométriose. 

Aujourd’hui, le doute a été levé. Ma claustrophobie m’a gentiment accompagnée pour vivre l’IRM décisif. J’ai cru que j’allais m’évanouir, et un mal de tête lancinait. Je me répétai : « Tiens bon pour bébé, tiens bon pour bébé… ». 

Et cela a valu la peine. Pas d’endométriose, rien. Juste un utérus vraiment très rétroversé qui se contracte très fort, mais qui devrait, paraît-il, être moins douloureux après un premier enfant. 

 

Je suis soulagée, j’en ai pleuré. Cela faisait tellement longtemps que cette épée Damoclès surplombait ma tête, sa lame s’est émoussée petit à petit, jusqu’à se détruire complètement aujourd’hui. Maintenant, je peux souffler, et aller en toute sérénité vers l’IAD, du moins je me dis que ça finira bien par fonctionner ! 🙂

Publicités

Préparatifs pour la Belgique : Loulou et Titpouce passent leurs exams

Si vous vous souvenez bien, je vous avais parlé d’une longue liste d’examens en vue de notre rdv en clinique Belge. 

Eh bien, c’est chose faite ! 

 

Commençons par Loulou : il a eu une écho de sa salle de jeux 😀 tout est parfait ! pas de varicocèle, pas de malformation, tout est de taille normale. Bref, le Loulou est fier comme un paon ! Il m’a dit, ravi : « je suis normal, mais je ne suis juste pas logique 😀 » . Mais on se rappelle bien que Dr. Cold nous avait dit que souvent l’infertilité masculine ne trouvait pas de cause. 

Mais Loulou, bien qu’un peu déçu qu’on n’ait rien trouvé pour expliquer ce qui cloche, est tout de même bien content qu’on n’ait pas à le charcuter. Et ainsi, il va définitivement sans regret dans le chemin de l’IAD. C’était essentiel pour lui de voir qu’il n’y a vraiment plus aucune possibilité. Et je pense, c’était aussi nécessaire pour moi dans l’acceptation de recevoir une autre semence que celle de mon tendre époux, pour avoir notre bébé chéri.

 

Sans citer le nom de cette humoriste, elle disait qu’ « un homme, quand c’est malade, ça croit que ça va mourir ! ». Eh bien, un homme, quand ça passe un examen, ça croit que ça va mourir de traumatisme 😀

Le Loulou n’est pas habitué à montré sa salle de jeux à des médecins, nan nan nan, le Loulou, pour lui c’est totale VIP pour Titpouce ! Alors, quand il a fallu s’exhiber, il n’était pas très fier le Loulou 😀 et puis, « merde, ce truc liquide qu’on met pour mieux voir, c’est super froid !! », et puis  » tu te rends compte qu’il m’a vu à poil?! En plus, il est tellement habitué à voir que des femmes qu’il m’a demandé d’enlever ma culotte !! ». Sur cette dernière remarque, je n’ai pu m’empêcher de rire 😀 pauvre Loulou, que de déboires^^

Je ris comme ça, mais en réalité je suis vraiment fière de lui, parce que c’est lui qui a réclamé des examens, lui qui a voulu « s’exhiber » pour comprendre, lui qui s’en foutait de la super virilité qui ne veut pas s’abaisser à quelques examens basiques. C’est vraiment super !

 

Bon, ensuite, mes exams :

– frottis : en attente des résultats

– bilan sanguin  : c’est parfait. Un gros petit pincement au coeur quand je me suis rendue au labo. Deux secrétaires parlaient ensemble, l’une disant qu’elle allait emprunter les bandelettes du labo qui sont plus fiables. L’autre qui répondait qu’en même temps il était grand temps qu’elle ait un enfant vu son âge (29 ans). Et la deuxième qui rétorque tout sourire qu’elle a du retard donc que ça devrait être bon. Nostalgie de mon innocence…toutes ces fois où je me disais que ça ne pouvait être que positif vu le retard et les pseudo-symptômes que j’avais. Et puis désillusion. Et puis…examens….et re-désillusion. Et pma, et FIV où on y croit à fond, et re-re-désillusion. Et maintenant, l’IAD. Quel sera le bilan pour l’étranger?

– il reste l’AMH, la prolactine, et un autre truc.

– écho : c’est parfait aussi, deux beaux fofos à j3 se démarquent des autres (10mm les bébêtes). 

 

Voilà, ça se précise tout doucement. Je n’aurai pas tous les résultats d’exams pour vendredi, mais la prise de sang hormonale et l’écho le même jour montrent que normalement tout va bien. Je veux vivre moi aussi la 4ème dimension que Marinette a vécu ! En route pour la maison des lutins !