Top départ ou pas??

Ce matin, j’étais déjà réveillée à 5h30, tellement pressée de faire ma prise de sang et mon écho, pour voir si l’Enant*ne avait bien fait son office de blocage des boîtes à noeufs.

7H40, je suis au labo, je tombe sur une secrétaire qui d’habitude n’est pas super aimable. Mais ce matin, elle est tout sourire avec moi, d’une extrême gentillesse, et très arrangeante. Ouaou…je me demande si je suis bien réveillée 😀 je savoure ce petit moment où je suis respectée et dorlotée.

La prise de sang se passe bien, pour une fois ma veine ne claque pas. Ouf !

Et puis c’est la course pour arriver à mon écho, rdv à 8H15. Je tombe sur la secrétaire qui, elle non plus, n’est pas aimable du tout. Elle est du genre très très froide et elle ne te regarde pas. Mais ce matin, je crois que tout le monde avait la banane. Elle a été adorable, très ouverte, très souriante, juste super !

Ce matin, juste avant de partir, j’ai saigné du nez. Très étonnant. Et dans la salle d’attente, je saigne à nouveau, remake des chutes du Niagara ! Les gens s’empressent de me filer des kleenex, je fais peine à voir ! La secrétaire m’appelle pour que je me dirige vers la deuxième salle d’attente (oui parce qu’il y a la salle d’attente de la salle d’attente 🙂 ), et s’effraye quand elle me voit arriver sanguinolente. Elle me refile plein de kleenex, et me dit : « surtout, si vous avez besoin de quoi que ce soit, appelez. N’hésitez pas, ça ira au moins ?? ». Je réponds avec un sourire, lui dit que c’est sans doute le traitement qui fait ça, que ça passera.

Mais elle ne m’a pas laissée repartir comme ça. Elle est montée par deux fois à la deuxième salle d’attente, s’assurant que j’allais bien et que je ne saignais plus.

Deux femmes enceintes, sourire aux lèvres, attendent leur tour. Je respire profondément, j’ai la larme très facile ce matin. Quand c’est mon tour, le médecin me zappe et les fait passer devant moi. J’entends tout car les murs ne sont pas épais : « oh, voici le petit pied ! oh, et ça, c’est la jambe ! Oh, et entendez son petit coeur !! Passez moi une clé USB, je vais tout mettre dessus ! Quelle belle petite fille » .

Je commence à pleurer, et puis je me ressaisis. Il faut que je tienne bon. Quand enfin c’est mon tour, j’en parle au médecin. Je me confie, cela fait plusieurs fois que c’est lui qui me fait l’écho, et cet homme, c’est une crème. Il est très paternel, très doux. Je me sens juste très bien avec lui. Il me rassure et me dit que bientôt ce sera mon tour, qu’il a hâte de faire l’écho de mon bébé. Les larmes montent, je respire encore bien profondément, je suis décidément très sensible ce matin !

Et puis, l’écho…..le terrier magique est douloureux, le médecin essaye de faire tout doucement, mais avec un utérus rétroversé, c’est vraiment pas simple. Et tout à coup, le verdict, bizarre, étonnant, limite frustrant : « Madame, vous avez 10 follicules en formation à gauche, et 20 à droite ». J’ouvre de grands yeux : « Pardon??! Mais je suis en blocage normalement, ça ne devrait pas se passer comme ça ! Je n’ai pas encore commencé les stim’ ! »

« Je le sais bien…votre PMA vous dira ce qu’il en est. Mais tout ce que je peux vous dire, c’est que vous avez une sacrée réponse ovarienne ! »

Oui, certes. Mais ce qui me chamboule, c’est que j’ai une réponse ovarienne quand normalement il ne devrait pas y avoir de réponse puisqu’on est dans la période belle au bois dormant (blocage du terrier magique quoi).

Alors voilà….je suis complètement perdue… . J’oscille entre l’euphorie et l’abattement. Dois-je me réjouir, ou dois-je m’inquiéter? Est-ce qu’on va pouvoir passer au Gon*l sans problème, ou est-ce qu’on va devoir reporter la FIV parce qu’il y a une réponse ovarienne alors que ça ne devrait pas?

Totalement perdue, totalement ahurissant…. . Je ne sais pas ce qu’il se passe dans mon corps, mais une chose est sûre : il ne demande qu’à produire, il n’attend que ça que bébé vienne. Mais de là à réagir comme en stim’ alors qu’il doit être bloqué… . Est-ce que ça vous est déjà arrivé?

EDIT : 

Le secrétariat m’a appelé :  » Madame Titpouce, le blocage est acquis. On peut commencer !  » . Mon ressenti? gros soulagement, je me suis dit : « Boule de Mousse avait bien raison, tout est normal ». Je viens tout juste de faire ma piqûre. J’ai retrouvé une vraie joie en ouvrant solennellement le carton, et sans doute encore parce que je suis maso, j’ai juste kiffé de me piquer. Me dire que ça y est, ça avance, ça y est, on s’approche de toi bébé.

Prochaine écho et prise de sang : mercredi matin. On y go les fofos, je veux tout un bataillon de jolis oeufs tout mignons tout ronds !

Publicités

FIV ICSI 2 : nous voilà !

Après ces quelques jours mouvementés, on aurait pu se dire qu’il était préférable d’attendre un cycle supplémentaire pour une FIV. Mais à l’hôpital, ils m’ont dit que rien n’empêchait de commencer les traitements, d’autant qu’avec l’Enant*ne il y a 15 jours de battements pour ensuite pouvoir passer au Gon*l, donc 15 jours pour me remettre sur pieds. 

 

Ce matin, je suis vraiment heureuse. Je me suis réveillée aux aurores, pressée de pouvoir embrasser mon mari et que l’on réalise ensemble qu’aujourd’hui on reprend tout, on se redonne une chance, un nouvel espoir, un but à atteindre. 

Que le temps fut long ! Enfin on y arrive, cette première piqûre vient d’être faite, et marque le début d’une nouvelle aventure. Je suis plutôt sereine, pour le moment. Je suis consciente que lorsqu’on va entrer en plein dans les traitements de Gon*l, ce sera plus éprouvant. Le pire reste la ponction…

Mais c’est pour notre bébé, c’est pour notre avenir. En plus, à cause de l’allergie que j’ai eu, j’ai de la cortisone à prendre pendant un certain temps : je suis ravie ! Depuis le temps que je réclame de la cortisone pour mes essais FIV ! Ca ne pourra qu’être bénéfique, mes anticorps vont fermer leur gueule pour une fois et donner toutes les chances à nos brybrys chéris de s’accrocher. 

 

Ca y est, c’est reparti !! 🙂