Le temps des explications et autres décisions

C’est très étrange d’écrire à nouveau ici…tellement, tellement de choses ont changé ! On se sent comme étrangère de sa propre histoire, l’impression d’être un imposteur en osant me reconnecter sur cette page. Mais comme je le répète à chaque fois, je n’ai pas oublié, je ne vous ai pas oublié, et je continue de vous lire.

Depuis l’épisode de l’allergie qui m’a valu quelques cheveux blancs, Poucinette aura ajouté à la liste des « comment faire flipper mes parents en une leçon » un traumatisme crânien et 4 points de suture faits sans aucune anesthésie. Rien que de m’en rappeler, l’effroi me parcoure l’échine, j’ai eu tellement peur… . Mais maintenant, ça va mieux.

Poucinette a beaucoup grandi, du haut de ses deux ans et demi son caractère s’affirme (parfois un peu trop !), elle a une force dans ses décisions qui fait qu’elle n’a pas pour habitude de revenir dessus : du jour au lendemain la demoiselle a décidé de « mettre des culottes comme maman » et une semaine plus tard elle a jeté sa tétine à la poubelle, jugeant que c’était pour les bébés. Son doudou ne lui sert plus non plus…

Ca fait bizarre de la voir « petite fille » maintenant, et cette petite fille très observatrice, a réalisé que certaines dames avaient un gros ventre. On lui a expliqué avec Loulou qu’un bébé grandissait dans le ventre et qu’une fois tout prêt à découvrir le monde, il sortait du ventre de la maman.

Nous nous sommes alors souvenus…la psy de la Maison des Lutins nous avait conseillé de lui en parler dès qu’elle commençait à comprendre, dès tout petit, simplement, sereinement, et surtout sans tabou.
Nous avions pris la décision de lui en parler, et cette fois nous y étions, il était question d’appliquer les conseils. Ce n’est pas à prendre à la légère que de faire ce pas de parler du don, c’est s’exposer à des doutes, à peut-être une recherche identitaire plus tard, à une perte de repères, mais si ça venait à arriver, nous serons là pour l’accompagner dans chaque étape.

Nous lui avons expliqué alors que pour avoir un bébé dans le ventre, il fallait une graine de la maman, et une graine du papa. Que quand nous avons voulu avoir un bébé, nous avons essayé mais qu’aucun bébé ne venait, et que la graine de papa était très malade. Alors, un monsieur très gentil a donné quelques-unes de ses graines à papa, et on a réessayé. Et quand on a mis la nouvelle graine de papa avec la graine de maman, c’est une jolie Ayline qui a poussé dans mon ventre et qui est aujourd’hui avec nous. Elle s’est mise à sourire, et ses yeux rieurs se sont plissés.

Elle s’est mise à réfléchir un instant et s’est mise à répéter plusieurs fois : « monsieur a donné ses graines à papa, les graines à papa malades ». Cette explication a semblait satisfaire ses « attentes », la simplicité de l’enfant fait qu’il ne dresse des barrières qui n’ont pas lieu d’être. Et ça ne l’empêche en aucun cas d’aimer son papa très fort !

 

Côté boulot, je croyais avoir le boulot de mes rêves, je croyais avoir enfin réussi professionnellement à trouver l’équilibre, mais cette année aura été un enfer. Esthéticienne dans un spa, les horaires ne correspondent pas du tout à une vie de famille, surtout quand on est la seule à avoir un enfant dans une équipe très jeune. S’en sont suivis des épisodes très difficiles avec ma fille qui, pour montrer que sa maman lui manquait trop, se cognait la tête contre le sol quand je rentrais, m’ignorais totalement, me repoussait quand je voulais l’embrasser, etc.

Nous ne nous sommes pas autant battus pour fonder notre famille pour qu’au final je ne sois pas présente pour ma petite Poucinette, alors j’ai renoncé à ma carrière. Je crois que c’est le meilleur choix que j’ai pu faire, même si comme toute fin de contrat, c’est loin d’être le nirvana au travail. Mais, encore 9 petits jours et j’aurais enfin fini dans cette boîte !

Nouveaux projets du coup, à commencer par mon acceptation à l’université Pierre et Marie Curie pour entamer une spécialisation de socio-esthéticienne en milieu médical. Je compte me spécialiser pour pouvoir intervenir en pma. Le but d’une socio est d’apporter du bien-être et d’aider la patiente à aimer son corps en toute circonstance, à avoir de l’estime pour elle, préserver sa dignité, etc.
Je pense que ce sera une vie bien plus riche puisque je pourrai exercer ce qu’est ce métier à la base, sans tout le côté pompe à fric.
On monte également un projet de collaboration avec un photographe où je serai maquilleuse pour ses shooting. On aimerait proposer des séances « confiance en soi » qui seraient bien en lien avec mon métier, j’ai hâte de commencer !
Enfin, je me mets à mon compte et proposerai des prestations diverses et variées chez moi pour le moment, dans un local par la suite si la clientèle se fait nombreuse.

Depuis que nous avons annoncé à Ayline que j’arrêtais mon travail pour passer plus de temps avec elle et que mon nouveau travail ne mordrait pas sur nos temps en famille, elle est ravie et me câline à nouveau. Les larmes montent souvent, j’ai perdu des moments de sa vie, je ne les rattraperai jamais…mais maintenant, je serai là.

On nous demande souvent si deuxième il y aura, nous ne sommes pas prêts, nous ne le serons sans doute jamais. Il arrive encore que les larmes coulent toutes seules après un câlin avec Loulou, je trouve ça tellement injuste qu’avec autant d’amour on ne puisse pas avoir un enfant comme tout le monde. Attention, je ne regrette rien, grâce à l’infertilité de mon homme, nous avons eu notre merveille. Mais aujourd’hui, la question du petit deuz aurait été bien plus simple si….et si….mais voilà !

Nous sommes déjà tous les trois, et c’est le plus important. Merci encore à toi notre bonne étoile, notre donneur, merci pour tout…où que tu sois, merci.

Publicités

11 réflexions sur “Le temps des explications et autres décisions

    • Oh et que je suis heureuse de lire ton commentaire 🙂 Je suis sereine, plutôt apaisée et finalement…il semblerait que certaines choses prennent une autre direction 😉
      Merci pour le compliment ❤ plein de bisous à toute ta petite famille !

    • Je ne suis pas très objective pour répondre, mais oui elle est merveilleuse 🙂 Merci mishqui, j’espère aussi que ce projet va se concrétiser. Je voulais aussi te dire que j’ai été très émue quand j’ai lu que tu avais un beau petit nounours sous le nombril ❤ ça fait chaud au coeur ! Je t'embrasse

  1. Bien contente de te lire !! Super tous tes projets !!! Mais ne regrette rien, on fait ce que l’on peut en avançant pas à pas… gros bisous à toi et ton adorable puce ❤️

  2. Et mais moi je suis trop contente d’avoir de tes nouvelles !!!!!! C’est émouvant la façon dont vous avez parlé de la petite graine à votre fille … je pense souvent aussi à ce moment où nous en parlerons meme si je leur évoque régulièrement ! Et quelles belles photos de tes amours ! Génial ce nouveau boulot … c’est de beaux projets ! Et sinon je suis intéressée comme cliente pour n’importe quel soin !!!!!! Je t’embrasse fort

    • Mais moi aussi je suis ravie quand je lis un nouvel article de toi 🙂 comment vont les tits bouts ? Quand tu veux pour venir te faire chouchouter 😉 je t’embrasse aussi très fort mon tit oeuf !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s