Mon envol loin du nid…

Il y a de ces jours où quand on ouvre les yeux, on sait que les heures qui défileront seront spéciales, qu’elles auront un goût de changement, que ce même rayon de soleil qui vient faire du lèche vitrine le long de la fenêtre de votre chambre n’a pas tout à fait la même signification ce jour-là, et que le vent qui vient pianoter sur les feuilles jaunissantes de l’arbre face à votre baie vitrée n’a pas tout à fait la même force. Aujourd’hui est un jour comme ces jours-là.

J’ouvre les yeux, papillonne des cils à la lumière du soleil, j’y vois un sourire de mon enfant, là-haut. Je m’assois à ma table, et regarde paisiblement le vent danser dans les feuilles de cet arbre majestueux, et j’imagine mon bébé ange gardien sauter de feuilles en feuilles pour m’offrir un joli spectacle matinal, pour me faire sourire.
Ce jour si spécial…
Si spécial est ce jour, parce qu’il est un souvenir entrelacé à la réalité grandissante, il est cet ange qui s’était accroché en ce mois d’octobre, il est sa soeur qui est née après 9 mois de voyage, et qui a fêté ses 9 mois hors de son cocon.
Mes deux enfants m’accompagnent à leur façon, pour écrire sans trembler, pour m’apprendre à voler hors du nid, pour me dire que maintenant j’appartiens à la « vie normale », celle où on l’a rencontré l’amour, où l’on s’est engagés à s’aimer jusqu’au bout, celle où on a un enfant, celle où on a un travail, des responsabilités, des inquiétudes, des pleurs, des rires, mais toujours la même satisfaction au soir couchant de se dire que la vie nous a sourit.
Cette vie normale,tant espérée….me voilà prête. Un petit frère ou une petite soeur il n’y aura pas, on nous dit de ne jamais dire jamais. Je ne le dis pas, mais avec la certitude actuelle et nos souhaits respectifs à mon mari et à moi, nous n’aurons pas d’autre enfant.
Parce que cette vie normale, nous la choisissons à trois. Parce que courir le risque d’être à nouveau à 140bpm pendant 9 mois sans connaître l’issue à long terme n’est pas envisageable, parce que recommencer les traitements et la course au positif avec l’angoisse du cauchemar effroyable de perdre un autre ange n’est plus supportable, parce que nous voulons avoir les moyens de répondre aux besoins de notre enfant, l’entourer autant que possible pour faire d’elle une femme accomplie qui aura eu toutes les clés pour réussir, parfois grâce à ses parents, surtout grâce à elle qui devra forger la majorité d’entre elles. Parce que nous voulons lui montrer les beautés de la Terre, voyager et lui ouvrir l’esprit sur d’autres cultures. Parce que nous ne voulons pas être tentés de comparer, ou devoir gérer des conflits. Et parce que notre couple compte plus que tout, et qu’avant d’avoir un enfant et être parents, nous étions un couple. Que nous adorons être tous les deux, une fois que notre princesse est couchée. Avoir du temps pour nous, pour nous recentrer sur nous, et profiter de chaque souffle de notre moitié pour lui dire qu’il est notre tout, notre amour, notre besoin.
Ce jour est spécial, parce qu’il est temps. Temps de taper les tout derniers mots, qui eux aussi ont une saveur différente aujourd’hui. La tristesse n’est pas vraiment de mise, peut-être une certaine mélancolie sourde mais diluée dans beaucoup de reconnaissance. Celle que vous m’ayez lue, que vous m’ayez portée dans vos coeurs et sur vos épaules, vous ne pouviez m’offrir meilleure amitié, j’ai été comblée plus qu’il ne fallait et j’ai rencontré des personnes extraordinaires. Pour la majorité d’entre elles, elles sont mamans aujourd’hui. Quelques-unes demeurent le ventre vide, mais je reste à leurs côtés tout comme je reste à vos côtés.
A toi mon enfant, mon Ayline qui lira un jour ces lignes : je veux que tu saches que ton papa et moi avons été fous aux yeux des autres, avons été désespérés pour certains, avons été associables pour beaucoup, et aigris pour tous. Mais nous avons mené le plus beau des combats, puisqu’il nous a menés jusqu’à toi. Avoir perdu de l’estime aux yeux d’autrui ne nous a jamais empêché de continuer à nous battre pour avoir notre merveille. Ca en valait la peine, TU en valais la peine.
Merci à la PMA d’exister, merci à notre donneur que nous n’oublierons jamais, merci à vous mes lectrices que je connais et celles de l’ombre, merci à toi Ayline qui nous fait chavirer d’amour et rend nos coeurs tout chamallow, MERCI A LA VIE.
Publicités

27 réflexions sur “Mon envol loin du nid…

  1. Florence dit :

    Tu as rédigé un article vraiment bien écrit, un bel hommage à tes enfants. Sur ta petite fille mais surtout la partie sur ton envolé. Sa place au quotidien…dans ton coeur…dans ta vie… Vraiment très réaliste et émouvant…Comme pour tes copinautes, je vous souhaite le meilleur ☺à tous les 3 et j’espère quand même un petit article de temps en temps sur ta nouvelle vie professionnelle notamment. A bientôt 💖

  2. Chère Titpouce, tu es vraiment une belle personne 🌸, un gentil humain comme je dis souvent et que de maturité!! Je ne suis pas aussi douée que toi pour dire les choses mais je te souhaite une belle et heureuse vie avec ta petite famille…J’adorais te lire et c’est grâce à ton parcours que nous nous sommes orientés vers la Maison des Lutins avec une issue positive on l’espère!! J’espère qu’on restera en contact et qu’un jour on se verra. Gros bisous coach 😘

  3. Moi suis quand même un peu triste de cette page qui se tourne. Même si je sais que le meilleur reste à venir, et que j’espère bien garder contact, et même se revoir très vite! (à ce propos, désolée pour ce w-e, j’étais à Paris pour une conférence de santé naturelle – Pilou devait être en vadrouille de son côté aussi!). Je t’embrasse très très fort, et à très vite surtout!!!

  4. Justdidine dit :

    Lectrice anonyme et non encore PMette (et j’espère ne jamais avoir à entrer dans le club, même si les mois me paraissent déjà longs…), je suis depuis des mois ton parcours et j’ai été émue à toutes les étapes à travers cette petite fenêtre ouverte sur ta vie. Tu as donné à ta fille le prénom que j’espère donner à la mienne un jour que j’espère prochain, je vous souhaite à tous les trois une belle vie!

    • Je suis très touchée par ton commentaire et te remercie vraiment d’être sortie de l’ombre pour y poser une empreinte sur le happy end de mon blog. Je comprends comme c’est difficile quand bébé ne vient pas, cet entre-deux où l’on se demande s’il faut juste du temps ou si quelque chose cloche. Je te souhaite tout le courage et la patience possible, je te souhaite d’être entourée, et te souhaite par dessus tout la réalisation de ton rêve. Tu connaissais déjà ce prénom ou il t’a plu quand je l’ai mentionné? 🙂 ça a été un coup de foudre pour mon mari et moi, il veut dire « clair de lune », et ma fille est née le lendemain du premier soir où la lune était pleine, ronde, belle.
      Même si l’on ne se connaît pas, n’hésite pas à me contacter, je veux pouvoir être là pour toi aussi. Gros bisous

      • Justdidine dit :

        C’est adorable de ta part, c’est vrai qu’on ne se connait pas, même si j’en ai un peu l’impression après avoir suivi tout ton parcours, et que malheureusement les PMettes ont un point commun qui rapproche. Je n’hésiterai pas à t’envoyer un petit message si prochainement mon parcours prend un tournant similaire au tien, pour l’instant j’arrive encore à croire que les mois à venir nous apporterons un bébé couette tant espéré…
        J’ignorais la signification de Ayline, il faut croire que ce prénom était fait pour vous alors! Apparemment il a aussi des origines grecques qui voudraient dire rayon de soleil. Soleil et lune, le ying et le yang, ça fait forcément une enfant équilibrée ça 🙂
        J’avais déjà en tête ce prénom depuis quelques années, mais mon copain n’y était pas favorable car j’ai aussi un prénom qui se termine en « ine ». Mais depuis que l’on a commencé les essais tout ça est devenu plus concret et quand je lui en ai reparlé il a flashé dessus lui aussi (il ne se souvenait même pas m’avoir dit non avant lool!), mais peut être plutôt orthographié Eileen, ou Eline.Quand je l’ai vu sur ton blog ça m’a un peu donné l’impression que ce prénom prenait vie, car je ne connaissait personne nommé comme ça, et ça m’a conforté dans cette idée 🙂

  5. Bon vent ma belle 🙂 ce départ me rappel notre « rencontre  » à travers la blogo… Dieu que le temps file… Merci pour tes mots, tes partages, ton soutien, ta présence… Gros gros bisous

    • Et que dirais-je? Je me souviendrai toujours la façon avec elle tu savais pauser un baume sur mon coeur, tu as été présente sans être imposante, tu as été la personne pleine de bon sens et de gentillesse dont j’avais besoin à bien des moments. J’espère que nous pourrons continuer un échange si tu le veux bien. Enormes bisous

    • Merci Boule de Mousse, je te souhaite tout pareil. J’ai tellement aimé suivre ton parcours qui t’a menée à tes deux amours, et ça a toujours été un bonheur de lire tes commentaires. Une grande douceur émane de toi, et tu as été une personne sur qui j’ai pu compter. Encore merci, je t’embrasse, belle vie à vous 4 !

  6. Nanou dit :

    Très bel article, plein d’amour et d’émotion, une ode à la vie et au bonheur. Ma belle, j’espère que nous resterons toi et moi en contact, on partage tellement de choses tout en étant si éloignées l’une de l’autre. J’espère te rencontrer un jour IRL, que la petite Ayline fasse la connaissance de mes zouzous, que nous puissions discuter enfin en vrai. Je te souhaite tellement de bonheur avec l’homme de ta vie et votre amour de princesse ❤

    • Nous restons en contact, ça oui ! Je viens d’ailleurs de t’envoyer un mail 🙂 hors de question qu’on se perde de vue, tu es une amie très chère pour moi. Hâte de te rencontrer et de rencontrer tes ptits hommes ❤

    • Merci d’être entrée dans ma vie, merci pour tes nombreux commentaires, tes textos (que je veux continuer, si tu le veux bien. Si tu es dispo, pourquoi pas se passer un coup de fil?) Gros bisous à toi, ton homme et ton petit Nano ❤ que la vie vous offre tout bientôt un ptit deuz' !

  7. Quel bel article, très émouvant. Ca y est la vie reprend son cours, quel bonheur pour moi de lire ça. Je t’embrasse fort et te souhaite d’être très heureuse avec tes deux amours. Et puis tu as mon mail hein si tu veux rester en contact. Bonne route!

    • Oui, je me suis donné le temps, il m’en a fallu pour me sentir prête mais ça y est 🙂 Oui avec grand plaisir je veux garder contact avec toi ! Merci d’avoir toujours été présente ❤ Gros bisous à tous les 4 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s