RSS

Archives Mensuelles: septembre 2015

Des premiers pas…

Avant de commencer mon article, je tenais à vous remercier (les pmecs et pmettes concernés se reconnaîtront) d’avoir pris le temps de lire mon dernier post et d’avoir commenté avec autant de bienveillance. Je me suis ouverte à vous je ne sais trop par quel courage (parce qu’il en faut pour livrer des choses aussi lourdes), mais ce que je sais c’est que j’avais suffisamment confiance en vous pour vous partager une petite part de mon vécu. J’ai préféré par sécurité de passer mon article en mode « protégé par un mot de passe » car on ne sait jamais, mais je voulais vous dire combien j’ai été touchée par ce mouvement de douceur et d’empathie. Merci ❤

Ce mois a été incroyable, chargé, différent. Le plus incroyable a été les premiers pas de notre Poucinette le 12 août à marquer d’une pierre blanche. Nous la tenons bien sûr, mais la demoiselle fait tout le reste et nous sommes vraiment contents pour elle car elle a toujours adoré découvrir les choses par elle-même. Le quatre pattes ne l’aura décidément pas tenté plus que ça, le plus important est qu’elle se sente bien et elle semble kiffer la life de marcher comme une grande 🙂
Il a fallu ranger les petites chaussures à la semelle toute molles qu’on achetait pour le plaisir, pour coordonner les tenues, pour profiter juste à fond d’avoir une petite princesse pour se lâcher sur les accessoires. Et courir les magasins trouver des chaussures taille 18, ce qui n’est pas une mince affaire ! Je recommande vivement Auch*an pour les mamans qui ont aussi des petits bouts pressés de courir, ils ont des chaussures vraiment sympa et à partir de 18.

La deuxième chose incroyable a été l’adaptation à la crèche où nos sentiments à Loulou et moi ont été ambivalents. On a très bien vécu cette séparation mais on courait vite rejoindre notre puce et on ne la quittait plus (elle ne dit pas non la chipie, si elle pouvait être bisouillée et câlinée à longueur de journée avec des moments de joujous avec nous ce serait le paradis sur terre 😉 ). Mais parlons du plus important, comment Poucinette a vécu ses premiers moments en crèche : TOPISSIME. Pas un pleur, des siestes tout comme à la maison, un peu plus difficile à nourrir mais ça s’est tout de même très bien passé à force de patience et de comptines pour détourner son attention. Elle s’est fait un copain en particulier avec qui elle se marre devant un grand miroir placé à leur hauteur. Ils s’éclatent à se regarder tous les deux devant et à se sourire 😀
Elle a déjà fait beaucoup de progrès, maintenant elle fait les marionnettes avec ses mains, fait de nouveaux sons, fait « chuuuut », fait non avec la tête, se balance pour exprimer sa joie. Je pense que la crèche lui fait le plus grand bien, le personnel est génial et respecte son rythme, franchement nous la leur confions les yeux pratiquement fermés 😉 (on veille toujours, c’est normal !)
Lundi je commencerai ma reconversion pro, nous aurons tous les trois un épanouissement personnel et ce sera un plus grand bonheur de se retrouver le soir.

Notre préoccupation pour elle concernait ses douleurs dentaires. Pas une quenotte en vue, et elle souffrait tellement depuis ses trois mois ! Alors bien sûr on a entendu tous les conseils les plus cons, à savoir frotter du sucre sur la gencive pour la faire saigner et faciliter la percée des quenottes, ou encore appuyer sur la gencive à l’aide d’une cuillère. La pédiatre a ouvert des yeux ronds quand elle a entendu ça, et nous a dit que c’étaient des méthodes très barbares et qu’il serait temps que les gens laissent la nature faire et les petits évoluer à leur rythme. Nous avons la chance à notre époque d’avoir de quoi soulager les petits autant que possible – je pense au doliprane – et avoir des anneaux de dentition et autres jouets que bébé trouvera suffisamment à son goût pour mordiller jusqu’à trouver un certain soulagement.
Et ENFIN une quenotte a percé depuis deux jours ! Elle est bien coupante la coquine, si bien que ça a fait tout drôle à Loulou de passer son doigt dessus pour masser les gencives de SA fille – oui c’est décrété, c’est SA fille – mais comme il était fier d’elle ! C’est une sacrée étape de passée et que nous avions hâte de voir arriver car voir son enfant souffrir et être totalement tributaire du temps qui oeuvre à son rythme, c’est chaud cacao.

Nous avons aussi profité de la météo parfois très généreuse en soleil pour faire découvrir à Poucinette la plage. Elle a adoré marcher dans le sable mouillé et enfoncer ses doigts de pieds dedans. Elle a aussi repéré un caroussel magnifique au coucher du soleil, et voir ses grands yeux émerveillés s’attarder sur les petits chevaux qui montent et descendent, les lumières partout, et la regarder danser de bonheur, on n’a pas pu résister…notre petite puce a fait son baptême de manège 🙂
Les sorties ont été nombreuses et plus elle grandit plus c’est facile de s’organiser (sans doute aussi parce qu’on gagne en organisation rapide et ordonnée depuis qu’on a notre fille) pour se faire des promenades sympa sans avoir le stress de se demander si elle sera à son aise pour manger et être changée sur place.

J’en viens à mon dernier point. Les premiers mois n’ont pas été faciles dans le sens où je ne sortais pas des masses, déjà à cause des douleurs causées par la césarienne, mais aussi parce qu’Ayline a eu beaucoup de soucis avec sa plicature à l’estomac, ses vilaines coliques, et le bib toutes les trois heures c’est juste impossible de se faire une vraie promenade.
J’ai eu beau retrouver vite ma ligne, je ne me sentais pas belle, un espèce de tas flasque, les cheveux tombant en masse, le teint terne et toujours à me choper tous les virus saisonniers.
Mine de rien ça impacte sur le couple, et il m’était difficile de me sentir bien dans ma peau, désirable en somme. Je crois que beaucoup de mamans passent par là et je crois aussi qu’il est important de partager ça pour qu’on se sente comprise. Il y a un temps pour tout, et c’est clair que les premiers mois bousculent nos vies de façon extraordinaire mais apportant aussi son lot de difficultés et, soyons honnêtes, de larmes (« Mais pourquoi il pleure????? j’ai pourtant tout bien fait, je suis une mauvaise mère, bouhouhouhou »).
Avec les vacances de Loulou et le fait que Poucinette grandisse, j’ai pu enfin avoir du temps rien que pour moi. A commencer par une épilation chez l’esthéticienne (qui m’a fait affreusement mal -oui c’était la première fois – mais c’est trop bon de prendre soin de soi), puis du shopping, des promenades le long de la voie verte à pousser la poussette en rollers comme une dératée avec mon short et ma ceinture de sudation (efficace !), un tour chez le coiffeur, des achats de cosmétiques pour essayer de ravaler la façade… .

Ce huitième mois est donc un renouveau. Ca ne va pas être de la tarte de trouver un nouvel équilibre avec la reprise des études mais je crois qu’on en est capables !

 
24 Commentaires

Publié par le septembre 5, 2015 dans Uncategorized

 

Protégé : Ce que j’aurais aimé que tu fasses, que tu dises…

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

 
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Publié par le septembre 2, 2015 dans Uncategorized