La nostalgie des 7 mois…

Quand je pense à ce petit 101 ui, incroyable, irréel, miraculeux. Ce petit bout d’à peine 5sa+2 qui ressemblait à un grain de riz et dont on ne percevait aucun battement de coeur, et puis à ce coeur dont le boum boum nous rendait tout chose à 6sa+4, oh et les premiers mouvements perçus à 10sa, et la lumière au bout du long tunnel du premier trimestre à 11sa+5, et quand on a su qu’on attendait une petite fille à 15sa+4….et la grossesse et ses aléas, la peur de la perdre, le manque total de confiance en mon corps, la délectation lors de ses caresses derrière son voile… . Et son arrivée, ce mélange paradoxal de douceur infinie et d’une violente agonie. L’impression de crever de douleur tout en s’émerveillant devant la plus belle petite fille que mes yeux ont vu.

Et ce temps qui défile, ce temps qu’on savoure et ces larmes qu’on ne peut retenir tout en remerciant le ciel de nous avoir offert notre famille à présent formée, ce coeur qui fait un bond dans ma poitrine à m’en éclater le thorax quand je l’entends pleurer, hurler à cause d’un cauchemar, et mon corps tout entier qui s’adapte à elle, se plie pour l’amener à moi, se tord pour éviter ses coups de pieds rageurs ou joueurs, se tend sous ses larmes qui roulent sur ses joues rebondies, s’étire pour attraper ses jouets ou sa tototte tombés à terre, se pelotonne contre elle le matin quand elle rejoint notre lit pour le câlin du matin.

Je n’ai plus un petit nourrisson devant les yeux, le visage de ma douce Ayline change tellement, elle fait vraiment petite fille. Mon bras a pris de la force pour maintenir tout son poids quand je lui donne le biberon, jamais je n’aurais cru qu’un bébé puisse peser aussi lourd ! Elle a tellement grandi ce mois-ci que j’ai l’impression que quelque chose m’a échappé, que je n’ai rien vu venir. Plus de 3 cm de croissance en un peu plus de 3 semaines, je n’y croyais pas. Adieu les vêtements 6 mois, le 9 mois est bel et bien entamé. Je perçois en elle tant de force, de courage, de joie de vivre, d’amour, de tendresse. Tant de jolies valeurs déjà naturellement présentes, mais elle est aussi un tourbillon d’impétuosité qu’on doit savoir prendre avec douceur mais fermeté pour ne pas la braquer et la frustrer davantage. Elle retrouvera sa nature douce et calme lorsque ces fichues quenottes auront percé, en attendant ma Poucinette a très très mal !

Quand je la regarde, j’ai le blues, le blues de la grossesse, elle grandit tellement vite ! J’aimerais encore pouvoir ressentir ses mouvements au creux de moi, ça me manque. Mais je sais qu’il faudra du temps pour être vraiment prête à retenter l’aventure, la césarienne m’a traumatisée, j’ai la trouille d’accoucher. Loulou et moi sommes déjà les plus heureux avec un enfant, autant se laisser immerger par ce rêve éveillé sans s’imaginer déjà des peines futures. La vie est trop courte, autant l’aimer et la vivre à fond.

Bref, ma fille a 7 mois, et dans 20 jours on commence l’adaptation à la crèche, de quoi m’achever irréversiblement 😀
S’il te plaît DNLP, pense à mes amies sur le quai, offre-leur un joli billet, et laisse-les voyager pour embrasser leur nouveau-né. Il est temps de les laisser tranquille, tu ne crois pas ?

Publicités

15 réflexions sur “La nostalgie des 7 mois…

  1. ❤ ❤ Petite amour de bébé. Je me délectais de la voir si belle en photo ce matin et j'adore lire ton post ce soir, tellement de jolis souvenirs et de moments de bonheur à venir. Je n'en reviens pas quand même qu'elle soit déjà si grande ! Profitez de chaque instant.

  2. Oh mais quelle beauté cette petite poucinette!! Merci de nous faire partager votre bonheur et merci beaucoup d’invoquer DNLPP pour celles qui restent à quai pour le moment!!

  3. rho qu’elle est choue ta minette !:-)
    même ressenti ici… ma poulette va avoir 19 mois, et pfiou que j’aimerais encore pouvoir la porter dans l’écharpe contre moi, petite boule !!!! et en même temps, chaque période/chaque âge a ses spécificités je trouve, et c’est très chouette de les vivre successivement, en la regardant grandir ! 🙂
    Profite bien, bises!

  4. Rhoooooo elle est adorable!!! Bon courage pour l’adaptation. C’est dur pour nos petits cœurs de parents mais très vite tu verras que la crèche c’est l’éclate pour bébé. Tu la verras aussi se sociabiliser, s’intéresser et rechercher la compagnie des autres enfants et c’est tellement beau et magique ❤
    Bisous

  5. Quelle jolie poupée ! Je compatis pour les muscles des bras (pas besoin de faire du sport hein ;-))… qu’elles sont lourdes lol ! Je suis un peu (beaucoup) comme toi… Ca va trop vite, et y’a pas de bouton pause… J’en suis même à flipper pour la diversification (ze veux pas qu’elle grandisse lol) (ouai… mauvaise mère gna). J’espère que les dents vont sortir enfin, car ouille c’est clair… Des bises à vous 3 !!!

  6. Quels yeux ta choupinette!! Eh oui, ils grandissent nos bébés, et ont déjà leurs caractères bien à eux. Mais c’est magique de les voir grandir non? Bon courage pour l’adaptation, elle va adorer rencontrer tous ces copains! Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s