RSS

Archives Mensuelles: mars 2015

Adieu douce Optimizette !!

Ecoute, ce n’est pas que je ne t’aime pas, au contraire je t’adore ! Mais le souci ma belle, c’est que tu me colles des céphalées de la mort qui tue, et des douleurs de ragnagna qui me foutent par terre. T’es sympa pourtant, le courant était passé entre nous, tu m’avais promis que je n’aurais plus mes règles et en cela tu as tenu bravement ta parole – malgré un spotting que je te pardonne, va ! – et notre cohabitation était fort agréable.

Cependant, tu me défonces littéralement la tronche ! Alors voilà, après une grande discussion avec Gygy d’Amour (oui, on ne se quitte plus, c’est ainsi), nous avons ensemble décidé que tu finirais ta vie à la poubelle – mais c’est une poubelle automatique, tu vois je suis bon prince – et que nous laisserions mon cycle faire sa life puisque les chances d’être enceinte naturellement sont plus que minimes. Non pas que je n’ai pas confiance en Joe, le ptit conquérant mort avant d’avoir ouvert un oeil, sans flagelle et sans monture pour l’amener à bon port. Je ne cesserai jamais de croire que c’est possible qu’un jour, miraculeusement, Joe fasse son phoenix et devienne un guerrier d’élite digne de ce nom.

En attendant, douce optimizette qui me fend cruellement le coeur, nous allons opter pour des vulgaires préservatifs durant les futures périodes fertiles. C’est dingue d’être remplacée si vite, je sais je sais. Ca me fait mal à moi aussi, tu m’avais tellement apporté. Mais finalement, c’est mieux ainsi.

Je compte bien dès septembre entamer d’autres études pendant que ma progéniture sera à la crèche (veux pas y penser tout de suite hein…), et du coup l’idéal tout de même serait que le miracle de Dame Nature que nous avons tant espéré arrive après. On prendra toutes nos précautions – note quand même toute l’ironie du sort. La pmette qui fait tout pour ne pas être enceinte là maintenant^^ – pour ne pas provoquer ce miracle. Mais ce qui me rassure tout de même, c’est que si petit frère ou petite soeur il y avait, Gygy d’Amour m’a promis qu’on ne me ferait pas avorter – je te rappelle que j’ai eu une césa, et qui dit césa dit pas de grossesse pendant 1 an – car il m’a dit qu’on conseillait simplement pour être sûr que la cicatrice soit bien consolidée mais que si la grossesse débutait 6 mois après la césa c’était tout bon.

D’ici là que Joe trouve son chemin….d’ici là qu’il ressuscite surtout, y a de la marge hein 😛

Alors voilà, on se quitte toi et moi, je vais avoir le graaaaand bonheur de retrouver mes règles (ô joie !!), mais aussi ma bonne humeur, ma super libido, tout ça quoi…. .

 
19 Commentaires

Publié par le mars 30, 2015 dans Uncategorized

 

In the Titpouce’s house !

Dans moins de 15 jours Poucinette aura trois mois. 3 mois ! Que le temps passe !
La semaine dernière elle a eu ses vaccins et a été pesée : 4,565 kilos pour 57,5cm et 40cm de tour de tête. Ouaaaa, et dire qu’on était à 3,040 kilos pour 47cm et 33cm de tour de tête à la naissance ! Son système digestif est de plus en plus mature, on le sent. Elle boit maintenant 2 biberons de 135ml et 3 de 120ml, dernier bib à 22h-22h30 et premier bib à 9h, c’est royal et on mesure notre très grand privilège d’avoir notre nuit de sommeil.

Une fois on va dire que Poucinette est un mélange de nous deux, une fois qu’elle est mon portrait craché, une autre fois que Poucinette c’est tout son père…bref, c’est très subjectif 🙂 et nous on sourit doucement, et on se dit que dans tous les cas elle nous ressemble à tous les deux car c’est avec l’ingrédient très fort de notre amour passionné et l’indispensable petite graine magique que notre jolie petite fille est arrivée dans notre foyer. Tourbillon de bonheur, ouragan d’innocence ! Tu chamboules notre quotidien d’un furieux bonheur qui nous fait décoller du sol.
En si peu de temps, Poucinette en a vécu des choses : les progrès sont évidents, elle attrape ses jouets et fait sérieusement bosser ses zygomatiques 😛  A appris à faire du charme à Loulou qui bien sûr ne résiste pas <3…

…A eu une pousse de cheveux sur le dessus du crâne seulement, ça fait une jolie crête 😀 Cause, cause et cause encore et encore à ses peluches, mais aussi à nous ! M’a entendu chanter à tue-tête et s’est mise à essayer de chanter aussi avec des longs : « aaaaaaaaaaaah, waaaa waaaa oooooo aaaaaaaaa » (faut dire qu’elle se déhanchait inside the bidou en entendant du kenza fa*rah et qu’elle donnait des coups en rythme – j’avais lu dans mon super bouquin de grossesse que ça arrivait que des bébés tapent en rythme quand ils entendent de la musique – avec ses petons et ses mains). Je l’inscrirai à the voice, c’est sûr^^

Elle essaye d’imiter nos rires, c’est très rigolo. Par contre, elle a bien compris comment bâiller en faisant un gros : « aaaaaahoouuuu » spéciale dédicace à son papa ^^

Elle tient bien sa tête et pousse beaucoup sur ses jambes, ça fait effet ressort 😛 elle mouline à fond quand on la change, tout en bougeant ses bras et en faisant une respiration haletante en mode « veux jouer, veux jouer ». Elle adore son mobile créé avec les petites mains de sa maman, et assemblé par Loulou, et bien évidemment elle parle avec les oiseaux et se marre en les voyant :

Les beaux jours se sont pointés, et Poucinette ne voulait rater ça pour rien au monde ! Alors elle a sorti sa plus belle paire de lunettes de soleil et est allée draguer du tit mec en couches culottes 😀


 …mais s’est d’abord entraînée à la maison pour pas avoir la honte :

Chaque jour est bercé par cette joie que nous croyions inatteignable. Nous avons eu tant de fois l’envie de baisser les bras et d’abandonner la PMA, de nous consacrer à nous et d’envoyer ce rêve irréalisé valser. Et finalement, à force de persévérance, à force de discussions et de moments à deux qui nous prouvaient qu’on pouvait nous recentrer sur nous tout en combattant DNLP, notre Poucinette est arrivée.

Notre famille c’est nous, c’est celle que l’on fonde d’abord à deux puis à trois…quatre? 🙂 Elle est ce qu’elle est, mais la façon dont elle s’est construite me plaît, pour rien au monde nous ne voudrions avoir été un couple fertile, notre petite princesse n’existerait pas !

Elle est notre merveille, et je sais qu’un jour vous pourrez dire la même chose, vous qui avez cette angoisse qui vous prend aux tripes à l’idée de ne peut-être jamais avoir de petit bout. Quel que soit votre chemin, que ce soit celui d’un miracle, d’une IAC, d’une FIV, d’une adoption, d’un don d’ovocytes, d’un don de sperme, d’un double don, je ne veux qu’une chose pour vous : la réalisation de votre rêve à deux. Chaque jour vous approche un peu plus de votre enfant. Maintenant, comment et quand, seul le temps vous le dira, et j’espère qu’il sera suffisamment clément pour vous le dire très bientôt…. 🙂

 
57 Commentaires

Publié par le mars 23, 2015 dans Uncategorized

 

Rdv post-natal, première séance de rééducation du périnée et état de la cicatrice

Quel bonheur ça a été de revoir Gygy d’amour !

Loulou et moi avions acheté une petite carte de remerciements et avions écrit un mot pour lui, il a tellement été présent, pro, compétent, et humain, c’est si rare de nos jours… . Gygy d’amour a été très touché, et ému de voir en photo notre petite puce (je suis allée au rendez-vous seule, avec les cas de grippe et de gastro qui traînent, valait mieux la laisser au chaud. M’enfin tu me diras, le soir même j’ai eu une gastro du tonnerre et Poucinette l’a chopée aussi ! grrrr saleté d’hiver !!!)

Nous avons discuté de la césarienne, j’ai pu le remercier de vive voix d’avoir pris la décision d’y avoir recours au bon moment, d’avoir fait les choses avec une telle minutie que ma cicatrice est un trait tout fin tout mignon. Gygy d’amour n’était d’ailleurs pas peu fier du résultat 🙂

J’ai évidemment eu droit à une petite visite dans le terrier magique, ça faisait si longtemps 😛 ça me manquait^^ Je traîne une inflammation au niveau du col et du vagin depuis l’accouchement, donc c’était pas le pied mais ça va se remettre petit à petit. On a fait aussi un tit frottis histoire d’être tranquille pour un an.

Il y a eu aussi le sujet de la contraception (ne rigolez pas, nous on y croit toujours qu’un petit conquérant peut ressusciter et nous offrir un miracle !). Avec Loulou, j’optimisme !! L’un des conquérants de Loulou s’appelle Joe, c’est comme ça ne cherchez pas à comprendre ! Et ma pilule a le doux nom d' »Optimizette ». Alors comme avec Loulou on s’amuse à dire qu’il est ma contraception à lui tout seul, on n’a rien trouvé de mieux à faire que ce jeu de mots piqué tout droit d’une publicité pour une enseigne dont je tairai le nom 😉

Cette pilule est super : moins d’effets indésirables, et surtout surtout : PLUS DE REGLES !!!! NADAAA !!! Et moi je dis : oui ! 🙂 je souffrais tellement à chaque fois que j’avais mes règles, là c’est terminé, je suis tranquille ! La pilule en question, c’est que de la progestérone alors c’est tout simple.

Sur ces bonnes paroles contraceptives et quelques petites blagounettes échangées avec Gygy d’amour, nous nous sommes dits aurevoir, vraiment émus tous les deux car c’est un chapitre tellement important qui se clos, après trois années de lutte et d’espoir pour avoir Poucinette nous avons enfin notre enfant !


Ce matin, j’ai eu mon premier rendez-vous pour la rééducation du périnée. C’est une sage-femme très douce et chaleureuse qui m’a accueillie, nous avons fait un premier bilan à l’aide d’un questionnaire puis elle a procédé au test sur le périnée. Ma foi, le périnée est nickel chrome, bien tonique et il se contracte tout comme il faut. En revanche, la vessie est légèrement descendue donc les séances vont s’axer sur cet aspect.
Elle s’est extasiée devant ma cicatrice (quand je vous dis qu’elle est belle ! 😀 ), et quand elle a su que c’était l’oeuvre de Gygy d’amour, elle n’a cessé de faire des éloges sur lui, car elle le connaît bien.
Le courant est vraiment bien passé, je me suis sentie à l’aise et nous avons fait quelques petits exercices où je devais imaginer une fleur à l’entrée du terrier magique, dont je devais refermer chaque pétale en contractant mon périnée. Ca paraît bizarre dit comme ça, mais ça fonctionne bien, ça m’oblige à me concentrer et à contracter au maximum mais sur la durée aussi.
L’exercice sera à refaire trente fois par jour jusqu’à la prochaine séance.


Enfin, je vais vous parler soins de la cicatrice. J’utilise du cicalfate le soir (je masse en faisant des petits ronds) et le bepanthen cica le matin. Au fur et à mesure les massages ont été plus assurés et plus francs, car la douleur s’est atténuée jusqu’à devenir quasi-inexistante. Si bien que j’ai pu remettre mes jeans d’avant la grossesse sans que ça me cause de l’inconfort, voire carrément des crampes. Ca doit faire 2 semaines que je peux les porter.

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j’avais écrit un article concernant des inquiétudes que j’avais. Je parlais d’un espèce de bourrelet au-dessus de la cicatrice : il a disparu, je suis certaine que les massages y sont pour quelque chose. Le ventre est vraiment tout plat, et quand la rééducation du périnée sera terminée, je pourrai vraiment me remettre au sport sans souci (déjà je me permets un peu de vélo elliptique et je ne vais pas tarder de faire de la natation -même si je déteste la piscine, j’imagine des germes paaaartout – afin de retrouver de la tonicité et de me défouler aussi).

La zone au-dessus de la cicatrice est toujours innervée, mais je commence à sentir depuis hier des douleurs vives à ce niveau, Gygy d’amour m’a prévenu que les nerfs ne tarderaient pas à repousser progressivement. Je pense vraiment que c’est ça, ça fait mal d’un coup comme un coup d’aiguille et paf plus rien !

Donc voilà, un bilan bien positif je trouve, ça se goupille bien tout ça !

 
13 Commentaires

Publié par le mars 6, 2015 dans Uncategorized

 

Protégé : Ma plus grosse bêtise (même mot de passe mais en minuscules)

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

 
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Publié par le mars 5, 2015 dans Uncategorized