RSS

Archives Mensuelles: février 2015

Vidéo

Défi love song

Ca c’est un très joli défi, un peu de douceur ça ne fait pas de mal 🙂

Voici ma chanson d’amour, plus romantique tu meurs^^

 
2 Commentaires

Publié par le février 26, 2015 dans Uncategorized

 

mdp

Le précédent article est protégé par un mot de passe. Pour le mot de passe, c’est le produit qu’on s’injecte dans le gras du bide pour provoquer l’ovulation. Tout en majuscules.

 
2 Commentaires

Publié par le février 25, 2015 dans Uncategorized

 

Protégé : A la tablée des faux-cul + EDIT

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

 
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Publié par le février 25, 2015 dans Uncategorized

 

The End….?

Je n’ai cessé de peser le pour et le contre, de voir ce qui serait le mieux pour vous et pour moi. J’avais publié un article et l’avais par la suite mis en protégé, j’avais je crois peur de ne pas être comprise dans ma démarche.
Ce ne sont pas des followers que je recherche, ce n’est pas être célèbre et m’assurer d’être toujours lue. Non, je crois juste que je ne ressens plus nécessairement le besoin d’écrire pour le moment, parce que bien sûr que j’ai des sujets qui me semblent intéressants à aborder, mais chaque article supplémentaire creuse un fossé entre vous mes amies en mal d’enfant et moi aujourd’hui maman.

J’ai besoin de recul, de savoir ce que je veux. Jusqu’ici j’écrivais sans me censurer, les mots étaient écrits avec le coeur, mais à l’heure qu’il est je prends tellement en compte le fait que des lectrices parmi vous peuvent recevoir mes articles-bonheur comme un coup de massue, que je n’ose plus. C’est bien pour ça que j’avais fini par mettre mon précédent article protégé par un mot de passe.

Et là je dis : stop. Ca n’est pas normal de me censurer à ce point, et en même temps je ne peux pas passer outre le fait que les 3/4 de mes lectrices sont des pmettes. Julys m’avait sagement dit ceci dans un de ses commentaires :  » …je crois qu’ici, sur cette blogo pma, il n’est pas question que d’échecs et de réussite, de ventres vides et de bébés. Il y a aussi cette affection qui se nourrit des échanges qu’on peut avoir au fil du temps… Et ça, même si parfois le coeur n’y sera pas, parce que tu connais les moments de découragement qui nous touchent parfois…, peu importe, ça ne changera pas!! »

Je crois en votre affection, la preuve vous avez toutes répondu présentes pour nous soutenir quand Poucinette a été hospitalisée. Mais comment dire….je suis et reste une pmette, et je n’arrive pas pour le moment à me projeter dans des articles en tant que nouvellement maman.

En attendant de prendre du recul et d’avoir de nouvelles inspirations et de nouvelles réflexions, je vous laisse mon adresse mail au cas où certaines d’entre vous voudraient converser avec moi 🙂
douce.idyllearobasegmail.com

Je vous embrasse toutes avec une profonde affection.

 
14 Commentaires

Publié par le février 17, 2015 dans Uncategorized

 

Ce qui me vient…

Si je pouvais juste vous parler de notre vie sans me censurer de peur de vous blesser, vous raconter à quel point je me sens moi depuis que nous sommes trois, que Poucinette était la pièce manquante à mon bonheur ! Ce bébé tout souriant, avec ses petites fossettes d’amour pour orner ses commissures, ses yeux couleur du ciel et ses cheveux couleur des blés, sa peau douce comme de la soie, ses lèvres délicatement rosées et chacune de ses formes ciselés par le plus grand des artistes, je peine à croire que ce petit coeur est MA fille.

J’ai tellement de tendresse pour elle, tellement d’amour, je donnerais ma vie pour sauver la sienne, et je me demande encore comment un tel trésor a bien voulu se nicher au creux de moi pour m’honorer chaque jour de sa douce présence, de sa chaleur, de ses « aheuh », ses sourires, son regard si profond, de ses rires d’otaries quand elle dort… .

Ce qui m’émeut c’est de me dire que plusieurs pmettes en ce moment enceintes vont bientôt connaître ce grand bonheur, j’ai tant hâte pour vous les filles !!! Et j’ai tant hâte de voir les copines qui attendent sur le quai monter tout bientôt dans le train !

Je ne peux pas croire qu’on nous dise encore que la belle vie c’est fini quand on a un enfant, la vie est magnifique ! Avec son lot d’inquiétudes, d’impatience, de lassitude, de tristesse c’est vrai, mais le bonheur est cet océan qui de par ses vagues régulières et puissantes apporte l’apaisement, rappelle notre privilège d’avoir enfin notre Poucinette, de nous avoir nous, Loulou et moi, d’avoir autant d’amour l’un pour l’autre, toujours plus d’abandon mutuel pour n’être qu’un.

Cette cicatrice je l’adore chaque jour plus encore, mon corps portera à jamais la trace de notre chemin jusqu’à notre enfant, c’est comme une marque sur une carte au trésor, une marque douloureusement délicieuse, cette ouverture éphémère a fait éclore la plus belle des fleurs.

Et je ne sais ce que je peux dire de plus par la suite, je crois que mes articles reviendront toujours à cette source intarissable de bonheur et cela peut finir par contrarier, vous faire penser que je ne prends plus aucune précaution pour vous.

Bien sûr, je pourrais vous parler de telle personne qui a dit de notre Envolé qu’il n’était qu’une perte minime et que Poucinette était un lot de consolation. Je pourrais vous parler des nouvelles et belles rencontres aussi que nous faisons, celles aussi qui sont plus décevantes ou qui n’aboutissent pas. Je peux vous dire que la connerie humaine continuera toujours et évoluera constamment pour vous emmerder dès que l’occasion se présente. Mais la pma nous a armé ou tout du moins habitué aux phrases les plus débiles qui soient, n’est-ce pas?

J’ai bien peur que ce blog s’essouffle, ce n’est pas ce que je veux… peut-être que certains sujets vous viennent à l’esprit ? Auriez-vous envie que je vous parle de sujets qui vous taraudent ? Avoir par exemple le point de vue d’un homme sur la grossesse, l’accouchement, le quotidien avec bébé ? Notre quotidien par rapport au don? Je ne sais pas moi…à vous la parole !

 
4 Commentaires

Publié par le février 16, 2015 dans Uncategorized

 

Le fin mot de l’histoire…

Je suis tout sourire depuis hier soir : notre petite Poucinette a quitté son lit d’hôpital et est désormais tout près de moi dans son transat.

Que s’est-il donc passé entre temps pour que la demoiselle soit sortante?

Il s’avère qu’elle a bien un estomac en deux parties. Ca ne s’opère pas, ça ne se traite pas, il faut « juste » attendre que Poucinette grandisse pour les choses rentrent dans l’ordre. Encore une affaire de patience, décidément !

La diététicienne du service a voulu tester de remettre en place du lait standard (Poucinette avait du lait AR – anti-régurgiation – à cause de ses reflux. Mais maintenant qu’on sait que les reflux sont provoqués par ce souci d’estomac, ce n’est donc plus le lait qui est en cause), il est plus liquide et permettrait de passer plus facilement dans la deuxième partie de l’estomac et ainsi éviter des vomissements. C’est passé comme une lettre à la poste !
Après le biberon, on doit adopter des positions permettant à l’estomac de se « déplier ». Poucinette semble vraiment soulagée, ce que c’est bon de la voir plus sereine !

Bien sûr, il faudra du temps pour que tous ses hématomes dus aux perfs ratées partent, Poucinette réclame plus de câlins, plus d’attention, c’est tellement normal et j’adore être là pour répondre à ses besoins! Elle fait aussi des cauchemars, sans doute rêve-t-elle de son séjour et des douleurs diverses qu’elle a eues, il faut alors la caresser, la prendre dans les bras pour qu’elle se rendorme, lui expliquer que c’est fini… . Il faudra du temps aussi pour nous, pour nous remettre de toute cette angoisse, d’autant qu’à l’hôpital on nous a dit qu’au moindre vomissement il fallait revenir car malgré tout le pylore est épais.

Mais je pense aussi qu’il ne faut pas se laisser happer par la peur. On s’est très bien occupé de notre fille, des infirmières sont même venues la pouponner, lui donner le biberon, la câliner etc. On a été aux petits soins pour elle, alors si jamais (prions que ça n’arrive plus) elle devait être à nouveau hospitalisée, Loulou et moi savons que tout sera mis en oeuvre pour qu’elle se rétablisse au plus vite.

Vous ne pouvez pas savoir comme vos messages m’ont touchée, comme j’ai pleuré en voyant cette vague de soutien et de réconfort. Comment vous remercier? Vous êtes adorables, merci encore ❤

 
30 Commentaires

Publié par le février 4, 2015 dans Uncategorized

 

Un nouveau diagnostic…

Le cas de notre Poucinette pose beaucoup question auprès de l’équipe, des chirurgiens, pédiatres, etc.

L’échographie de ce matin, comme vous le savez, n’a pas montré de résultats probants. C’est ce qu’on appelle avoir le c** entre deux chaises.
Le chef de la pédiatrie est venu en personne dans la chambre pour nous expliquer ce qu’il en est ressorti de sa concertation avec l’équipe.

Poucinette a un souci, c’est certain. Le pylore n’est pas assez épais pour provoquer une sténose, cependant il est quand même serré et rend le passage du lait plus étroit. On a essayé cet après-midi de faire prendre le biberon à notre puce pour voir si elle le vomirait. Elle  a tôt fait de le boire jusqu’à la dernière goutte bien goulûment, elle était à jeûn depuis 24h et on vidangeait régulièrement son estomac pour que celui-ci soit totalement vide.

Elle a gardé son biberon, pas de vomissement. Si c’était une sténose, elle n’aurait pas gardé ce biberon. Alors voilà ce que pense ce monsieur : elle aurait un estomac dit en deux parties.
Cela veut dire que son estomac est comme plié en deux, et que quand elle boit il n’y a qu’une des deux parties qui se remplit et si le lait ne parvient pas à arriver aussi dans la seconde partie pour ensuite passer par le pylore et être digéré, l’estomac va se contracter très fort et c’est partie pour un vomissement en jet. Pour le moment nous ne connaissons pas le traitement ou l’intervention éventuelle que ça demanderait.

Le chef a assuré qu’elle ne sortira pas tant que le diagnostic n’était pas prouvé à 100%. Nous ne regrettons pas d’avoir fait la route pour l’emmener dans cet hôpital plus que réputé. La séparation est un déchirement et l’organisation doit être bien rôdée MAIS on s’occupe très bien de notre petite et on sait que quand elle sera sortante elle aura tout ce qu’il faut pour aller mieux.

Je vous mets une petite photo de Poucinette que je retirerai assez vite, mais je trouve normal de vous la présenter, à vous mes amies qui nous soutenez toujours sans relâche. MERCI de tout coeur d’être là, cette nouvelle difficulté nous met à terre mais avec vous nous ne pouvons que nous relever et être forts pour elle.

(photo retirée)

 
44 Commentaires

Publié par le février 2, 2015 dans Uncategorized