RSS

A l’orée des 35 sa

26 Nov

Je n’y crois pas moi-même, et pourtant dans deux jours nous serons à 35sa, le terme qui me paraissait terriblement long à atteindre.

Faisons le point. Niveau contractions, je ne me reconnais plus, il y en a très peu maintenant, pour ne pas dire plus du tout. C’est un comble^^ Mais ouf, quel soulagement !
En revanche, des douleurs de règles, de plus en plus. Je suppose que c’est tout simplement le bassin qui travaille, peut-être aussi que la tête de Poucinette appuie sur le col, que sais-je. Nous le saurons bien assez tôt le 5 décembre, pour la toute dernière consultation avec Gygy d’amour. 

J’ai eu ma consultation avec l’anesthésiste. Je suis une patiente vraiment galère pour la prise en charge car des allergies médicamenteuses, j’en fais plein. Au vue de mon « cas », je n’aurai pas le choix, je devrai prendre quoi qu’il se passe la péridurale pour assurer la sécurité de Poucinette et la mienne. 
L’anesthésiste a surtout les boules si on devait par hasard avoir recours à une césarienne d’urgence. Niveau antibios, ça va on trouve des alternatives. Mais pour les antalgiques, je n’aurai pas droit à la morphine, juste du perfalgan (mouhaha, la bonne blague) et de l’acupan (que je ne supporte pas du tout, c’est le truc qui m’avait rendue malade suite à la ponction de la FIV ICSI 1).
Mon arythmie est aussi un sujet délicat, puisque depuis que Poucinette est dans les starting blocks, je tourne autour de 130 battements minute. 
Il ne reste plus qu’à me souhaiter un accouchement de rêve par voie basse 😛 (pitiiiiié, que je puisse aller dans le monde des bisounours juste pour cette fois-ciiiii !)

Cette semaine marque aussi la fin des cours de prépa à la naissance. La dernière séance a été riche en émotion, nous avons fait de la sophrologie, c’était vraiment très intéressant et ça faisait remonter beaucoup d’émotions. 
Le groupe s’est amenuisé au fil des semaines, nous étions plus que 5 aux deux dernières séances. Les liens se sont resserrés, même si nous ne nous reverrons sans doute jamais c’était juste très sympa d’avoir une si bonne ambiance et aucun tabou. 
Ce qui m’aura fait le plus mal, c’est de devoir dire à chaque séance si c’était un premier bébé (on n’avait jamais la même sage-femme, mais du coup c’était des échanges très riches et variés). Je n’ai jamais osé dire que non, mais qu’en fait j’ai perdu mon Envolé, etc. Dès lors que tu dis que c’est ton 2ème, on considère que tout s’est passé à merveille et tu racontes ton expérience d’accouchement. Je ne me sentais aucunement la force de dévoiler cette part intime de ma vie. 

Mais à la dernière séance, quand la sage-femme a fait le tour en nous demandant à chacune comment on se sentait, les larmes sont montées tout de suite. Et j’ai pu parler, et j’ai pu exprimer mes peurs, mais aussi le fait que je suis dans l’acceptation que notre Envolé soit parti rejoindre la voûte céleste. Nous avons partagé beaucoup et c’est juste après que nous avons fait la séance de sophro. 
On a commencé par se concentrer sur le crâne, les os qui le constituent, les muscles, l’intérieur du crâne, les sensations de la peau, etc. Puis au fur et à mesure on descendait sur l’utérus, on se concentrait sur chaque zone, sur ses délimitations, sur la position de notre bébé, etc. Croyez-moi ou non, mais quand on a commencé, j’avais des douleurs sur chaque zone, mais aussi un bien-être assez paradoxal. Et plus on s’approchait de l’utérus, plus le bien-être était profond, palpable. Poucinette l’a d’ailleurs senti, elle s’est mise à gigoter et à se frotter sous mes paumes.

La sage-femme nous a demandé de trouver un mot qui décrivait notre état pendant cette séance, j’ai choisi le mot : acceptation. Oui j’ai mal quand je pense à mon Envolé, mais plus je descends vers Poucinette, plus le bonheur est grand et la sérénité prend toute la place.

Je suis aussi retournée voir mon ostéo chéri car les douleurs de dos étaient devenues insupportables, et le bassin n’en parlons même pas. Impossible de dormir couchée, je me calais dans l’angle de mon canapé, entourée de coussins et de mon amant Monsieur Saucisse 😀
La séance a été comme à l’habitude génialissime. On a aussi travaillé le périnée pour le détendre, il est d’ailleurs nickel chrome, tonique comme il faut, il se contracte et se décontracte à la demande 🙂 On verra si le après-accouchement je pourrai en dire autant^^
Toujours est-il que depuis cette séance je dors enfin dans mon lit auprès de mon Loulou (raviii), et la qualité de mon sommeil est bien meilleure.

Enfin, cette semaine va marquer aussi le début d’une liberté que je ne goûtais plus : celle de pouvoir bouger autant que je le veux (tout en écoutant mon corps, cela va de soi). J’ai déjà commencé à sortir à nouveau de temps à autre, progressivement, pas longtemps. Maintenant, je vais pouvoir cavaler 😛 

La valise est prête, Poucinette n’a plus qu’à signaler son arrivée !

Publicités
 
9 Commentaires

Publié par le novembre 26, 2014 dans Uncategorized

 

9 réponses à “A l’orée des 35 sa

  1. Bounty Caramel

    novembre 26, 2014 at 10:54

    Une belle nouvelle !! Et que je te comprends pour ton Envolée… Ici on oublie pas, il y a même eu une sensation étrange récemment, la crainte de « confondre » ces bébés… Tu resteras à jamais la maman de ces espoirs, des bisous ma belle ❤

     
  2. unecigogneegaree

    novembre 26, 2014 at 10:05

    La fin approche ma belle ! Tu vas bientôt découvrir ta poucinette, son visage, ses petites mains minuscules, ses pieds tous fripés, entendre ses cris, découvrir ses yeux. Je suis tellement contente que les contractions se soient estompées, voire stoppées. Tu vois, Poucinette nous a entendu, elle est parfaite cette enfant 🙂

     
  3. Zapette

    novembre 26, 2014 at 9:52

    Ça approche! Tu vas enfin pouvoir être rassurée en sachant qu’elle peut venir quand elle veut.
    Bisous!

     
  4. ILGC

    novembre 26, 2014 at 7:34

    Hâte pour toi, pour vous.

     
  5. MadamePatience

    novembre 26, 2014 at 6:57

    Ouahou…. ça me fait des frissons, je n’y crois pas non plus. Déjà ! Yes !!! Aller poucinette donne un bel accouchement par voie basse à ta maman 😉 prend soin de toi, gros bisous

     
  6. alicebvmcd

    novembre 26, 2014 at 4:49

    Youhou !! tu vas voir qu’elle va arriver post terme au final :p En tout cas c’est super que ce cap tant attendu soit passé (ou presque 😉 )

     
  7. monpetitoeuf

    novembre 26, 2014 at 3:33

    youhooo ca arrive bientôt bientôt ! Tu as étais méga forte pour maintenir au chaud ta poucinette ! Pleins de bisous et de courage pour le Jour J !!

     
  8. Biquette

    novembre 26, 2014 at 3:00

    Que ça va vite. Je me rappelle encore très bien de votre petit voyage dans ma ville natale.
    Je te souhaite donc un accouchement de rêve par voie basse 🙂
    Bisous

     
  9. damelapin

    novembre 26, 2014 at 2:39

    ça sent la fin, bientôt la rencontre avec Poucinette 😉 Tu auras bien tenu jusque là, chapeau!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :