Non non non grossesse ne rime pas toujours avec allégresse !

Je pense qu’il est important de poser des mots sur les maux comme on dit, parce qu’on rêve toutes d’être enceintes et puis quand bébé est là on réalise que tout n’est pas parfait.

Ce ne sera pas DU TOUT un post pour se plaindre, ou qui remet en question quoi que ce soit, c’est juste un cheminement que l’on fait Loulou et moi. Apprendre à faire de la place à ce petit être sans nous oublier, c’est un équilibre à trouver. 

Je vais parler de choses assez intimes mais cela me semble important si un jour vous passez par les mêmes difficultés que nous : j’adore porter Poucinette, c’est un bonheur que rien ne pourrait égaler. Mais ce qui n’est pas évident, c’est avoir cette impression par moment de ne plus être moi-même, que mon corps n’est plus le mien mais la tour forte de ma princesse et c’est tout. Etre une maman mais plus une femme, avec ses charmes et ses petits rien qui font tout et chavirer le coeur de Loulou. Je n’arrive pas forcément à m’abandonner au désir, parce qu’il y a ce petit coeur en moi. 

Loulou est un homme très respectueux et jamais il n’a été pressant, il me laisse aller à mon rythme et du coup il n’a plus osé me montrer qu’il avait envie de gros câlins. Et moi dans ma complexité, je me suis sentie être RIEN, n’être que la femme qui porte sa fille. Les mots sont durs, et l’éloignement se faisait petit à petit car moi je ne me montrais pas nécessairement câline, étant hormonalement perturbée, douloureuse les trois quarts du temps à cause des ligaments utérins, malade en plus ces derniers jours et stressée à l’idée d’être mère (saurai-je lui transmettre des bonnes valeurs? Etre quelqu’un de bien, un exemple à suivre?). 

Heureusement, l’abcès a été crevé et c’est à chaudes larmes que j’ai pu exprimer à Loulou ce que je ressens, le besoin de me réapproprier mon corps et ma féminité, de savoir faire la part des choses tout en laissant la place qu’il faut pour notre bébé. C’est qu’autour de moi, la question qu’on me pose n’est plus forcément : « ça va? » mais « alors, ça pousse? ».

Ca me rappelle l’article de Boule de Mousse qui disait avoir l’impression d’être transparente. C’est mon impression. J’ai été transparente des années dans le contexte familial où je vivais, avec Loulou je me suis sentie VIVRE et j’ai compris que j’avais de la valeur à ses yeux. Le fait de ne plus me sentir « propriétaire » de mon corps m’a perturbée, et le fait que les gens ne me regardent pas dans les yeux mais regardent mon ventre, j’ai l’impression de n’être qu’un « sac à bébé » !!

Le plus important étant que la communication reste la meilleure chose à faire dans le couple, et que depuis que nous en avons discuté Loulou et moi, il veille à me montrer à quel point il m’aime et me trouve belle, il ne caresse plus uniquement mon bidou pour avoir une réponse de Poucinette, mais fait preuve d’une grande tendresse à mon égard et du coup je me sens mieux, je me sens à nouveau exister à travers son regard, je le laisse me donner une existence pour être plus juste en éloignant de moi mes préoccupations et en croyant tout simplement ce que tout de lui me dit : OUI, je suis enceinte, ma vie et mon corps changent. Mais je suis toujours belle à ses yeux, désirable au possible (je ne fais que rapporter les paroles de Loulou, jme lance pas des fleurs^^), et surtout je suis l’amour de sa vie avant d’être la mère de son enfant. Et enfin on retrouve une intimité digne de ce nom !

J’espère que cet article pourra aider, me dévoiler n’est pas chose facile mais si cela peut permettre à certaines de se sentir comprises et peut-être même de pouvoir elles aussi mettre des mots sur leurs ressentis pour se sentir mieux, alors c’est tant mieux 🙂

Publicités

5 réflexions sur “Non non non grossesse ne rime pas toujours avec allégresse !

  1. Merci de lever le voile sur « la magie de la grossesse » comme dirait Forestie « On vous ment sur la grossesse et l’accouchement, noooon ce n’est pas qu’une partie de plaisir ! » , merci de nous livrer un peu de ton intimité pour qu’a notre tour, le jour ou ça arrivera on ne se sente pas seule…. Mais si tu voudrais te plaindre, tu aurais le droit comme n’importe qui, d’autant que en tant que ancienne Pmette tu en as vu d’autres ! Je te souhaite de continuer sur ce chemin de la tendresse avec ton loulou et que le reste de ta grossesse se passe le plus sereinement possible, parce que tu le mérites. Gros bisous

  2. Forcément l’arrivée d’un enfant modifie la façon dont le monde te perçoit : tu portes la vie, ce qui est universel, ce qui renvoit chacun a son vécu et quelque part pour les gens « tu leur appartiens d’une certaine manière » durant cette phase de ta vie. C’est étrange mais tu verras ça passe. C’est particulièrement aigu quand tu as le nouveau né avec toi, tu es transparente. Puis avec le temps, tu trouves tes marques, la priorité n’est plus toi mais ton enfant, ton couple, ta famille. Ce sont tes fiertés. Tu n’as plus vraiment le temps de penser à toi comme tu le faisais avant. C est un nouvel équilibre qu’il faut trouver, avec différentes priorités et ça fait de toi une plus belle personne! Forcément tu es moins chouchoutée mais tu deviens femme et maman. C’est super d’en parler avec ton homme, que vous viviez ensemble ces changements, sans malentendus. Ce questionnement je l’ai eu jusqu’au 1er anniversaire de ma fille puis le nouvel équilibre a été trouvé. Une vie différente mais j’ai l’impression d’avoir vraiment mûri. Bisous

  3. Il est probable que l’on passe par cette phase là étant donné l’absence de rapport depuis le début (on a « peur » tous les deux) bien qu’on essaie au maximum d’utiliser « d’autres » moyens pour se faire plaisir 😉 et rien que pour ça, merci d’avoir écrit cet article . des bisous ❤

  4. Comme tu le dis avec tellement de douceur, et bien que je sois célibataire, je crois que le plus important dans un couple est de savoir se parler, se dire les choses avec sincérité, quand ça va moins bien mais aussi quand on est heureux. Vous êtes très amoureux, et ça permet de soulever des montagnes mais surtout de vivre le quotidien avec bonheur. ❤

  5. Un bien joli post qui décomplexe ! Merci la miss ! Je suis bien heureuse pour vous deux que les mots aient pu être dit, que tu te sentes de nouveau féminine et attirante pour tout ce qui parsème ton corps, que ton chéri soit toujours aussi à l’écoute de tes ressentis (vous êtes un couple soudé, aucun doute)… C’est pas évident toutes ses transformations rapides, même si elles ont été tant tant et tant attendues. Belle redécouverte d’intimité (c’est marrant à écrire comme souhait !), pleins de bonheur ! Des bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s