RSS

Toi qui te reconnaîtra dans la détresse, toi qui ne comprends pas…

27 Mar

La vérité est dérangeante, choquante. Cet article n’a pas pour but de plaire, n’est pas le fruit d’une idée morbide, ou que sais-je encore. Je me suis sentie tellement seule et incomprise malgré votre soutien si permanent et si doux. Parce que quand on perd un enfant, tout s’écroule, et la vie devient écoeurante, dégueulasse et haïssante.

J’ai perdu mon petit Lucas, mais je ne suis pas la seule. Nous sommes nombreuses et nombreux à avoir perdu un enfant. Personne ne s’est penché sur la réalité de notre souffrance, la famille ne comprend pas toujours. Parfois, une chanson nous attire et nous parle, parfois ce sont les articles d’autres pmettes et pmecs en galère qui nous sort de l’isolement. Et parfois, ce sont des images.

Je veux que vous sachiez que si je les poste aujourd’hui, ce n’est pas par souffrance, ou encore une fois dans un but malsain et morbide. Je suis dessinatrice-illustratrice, ma façon à moi de m’exprimer et de dénoncer une vérité, c’est de le représenter visuellement. Je veux remercier mon cher époux, mon tendre amour d’avoir accepté de prendre ces photos. Extérioriser les sentiments qui nous tenaillaient à ce moment-là a été libérateur…m’exposer de cette façon, ce fut pour moi difficile mais vraiment important. Vous n’êtes pas seuls. Beaucoup de gens comme vous ont traversé l’enfer. Le désespoir, la honte, la rage, tout ce bain de sang…tout ça, nous sommes tant de couples à l’avoir vécu !

Je suis et reste cette maman qui n’a plus son bébé, et qui a eu le sentiment qu’on lui avait littéralement arraché son étoile. Mon tout petit… . Mais aujourd’hui, au-delà des maux, il y a toujours l’espoir de revivre après ce deuil une grossesse qui se passera à merveille. Alors, j’espère que mon article ne sera pas dérangeant, même si je sais pertinemment qu’il le sera puisque la souffrance dans sa globalité est dérangeante, tout comme le fait d’être infertile. L’isolement est bien connu par chez nous, mais je refuse de rester dans l’ombre. Aujourd’hui, je dénonce l’indifférence, je dénonce les faux-amis, la pseudo-famille, la société qui nous marginalise en taisant les faits, je dénonce le manque d’accompagnement psychologique dans nos hôpitaux… . Nous avons le droit de prendre notre temps pour nous relever de notre deuil, nous avons le droit de penser à nos anges que nous ne serrerons jamais contre nous, et si un jour je le peux, j’espère de tout coeur pouvoir faire une exposition sur ce thème pour que la vérité éclate et que le tabou soit censuré.

 

Publicités
 
51 Commentaires

Publié par le mars 27, 2014 dans l'ère du changement..., Uncategorized

 

51 réponses à “Toi qui te reconnaîtra dans la détresse, toi qui ne comprends pas…

  1. ILGC

    mars 31, 2014 at 12:18

    C’est vrai que la souffrance fait peur aux autres et du coup reste un sujet tabou.
    J’imagine qu’exprimer ton deuil de cette façon a été salvateur et libérateur.
    Merci de l’exprimer pour nous tous, parents esseulés.

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:38

      Oui, ça fait bizarre de se voir exprimer autant de sentiments mêlés et douloureux. Je suis touchée que ces images te parlent et te permettent de voir que vous n’êtes pas seuls et qu’on se serre les coudes autant que possible. Je t’embrasse fort

       
  2. julys974

    mars 31, 2014 at 10:45

    Je n’ai qu’un mot: merci !! Merci pour ce courage dont tu fais preuves en témoignant toute cette souffrance que nous sommes nombreuses à avoir vécu. Merci de nous faire suffisamment confiance pour te livrer comme tu le fais. Merci d’être une si jolie personne…
    Comme tout le monde, je ne trouve rien de malsain dans ces photos. Comment évoquer cette souffrance autrement que comme vous l’avez vécu? Vos photos sont vraies, sincères, poignantes, justes… J’aime particulièrement la dernière, parce qu’elle me parle énormément et que malgré toute cette douleur qu’on peut lire dans ton regard, on y perçoit également une forme d’espoir. Car sais-tu que le regard orienté vers la droite, en bas, signifie qu’on évite le présent (réticence à prendre en compte la réalité) pour se projeter vers l’avenir? Je vois donc que petit à petit, vous vous tournez ensemble vers cet avenir que je vous souhaite radieux, et j’aime ça ! Bisous.

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:33

      Je ne savais pas du tout, tu m’as appris quelque chose. Et ça me réconforte 🙂
      je te fais pleins de bisous ma julys

       
  3. P'tit Hérisson

    mars 28, 2014 at 6:53

    J’ai été tellement émue de voir ces photos. Très touchantes et empreintes d’émotions. Très esthétiques aussi. Cette expérience a du être libératrice pour vous.
    Bises

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:31

      Merci 🙂 oui ça l’a été, d’autant qu’on a fait ces photos très peu de temps après la fausse-couche, il fallait évacuer.
      Pleins de bisous à toi
      PS: je t’ai envoyé un tit mail il y a un moment déjà, je ne sais pas si tu l’as reçu?

       
  4. Miss Smile

    mars 28, 2014 at 6:10

    ce qui est choquant c’est la fausse couche, les traitements, la manière dont les médecins traitent parfois les femmes et ignorent leur souffrance (notamment le deuil vécu lors d’une fausse couche), tes photos elles sont au contraire très belles. Je pense bien fort à toi!

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:28

      Oui, tu as bien raison. Moi aussi je pense fort à toi, je suis contente de lire que tout va bien pour toi. Gros bisous ❤

       
  5. to drop sky

    mars 28, 2014 at 3:08

    tes photos parlent d’elle meme.Elles sont maginifiques Tu es courageuse d’exposer ta souffrances en meme temps cela doit etre liberateur pur toi…
    plei nde bisous de réconfort

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:27

      Ca l’a été oui !
      Oh j’espère à fond que ton IAC4 va donner un joli +, je te soutiens à fond. Gros bisou

       
  6. Biquette

    mars 28, 2014 at 12:12

    Tes photos sont magnifiques et en disent beaucoup plus sur la douleur que les mots ne pourront jamais en dire. Merci de les avoir partagées avec nous.
    Gros bisous.

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:21

      Merci à toi de les avoir saisies. Gros bisous
      PS : j’ai été morte de rire avec ton dernier article^^

       
  7. Sachka

    mars 28, 2014 at 12:01

    De l’humanité, voilà tout ce qu’il y a dans ton billet. De la force du courage et l’avenir aussi, plus beau et plus doux je vous le souhaite si fort.

    Je comprend ce que tu veux dire quand tu parle de « morbide »: une fois que je parlais de mes symptômes de grossesse, on m’a coupé la parole en me disant que je ne devais pas me morfondre et oublier une bonne fois pour toute cet « accident naturel » …
    « Bah non connasse! On ne peut pas oublier,ok t’as pas connu notre petit, mais nous notre petit on l’aimait, on l’aimera toujours et il nous manque intensément chaque jour! Et la prochaine fois que ta gamine est malade, laisse donc faire la nature, puisqu’elle fait si bien les choses!  »

    ….évidement je n’ai pas eu ce répondant sur le moment, je suis juste partie cacher mes larmes.
    Il en faut du courage et de la force pour s’affirmer dans ce parcours pmesque.
    Je vous embrasse bien fort 🙂

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:19

      Mdr, ça lui aurait fait les pieds que tu lui répondes ça, j’ai imaginé la situation ça aurai été morteeel ! 😀
      Je te fais d’énormes bisous tite Sachka

       
  8. version nounou

    mars 28, 2014 at 11:57

    Tes oeuvres sont trés parlantes… Ici c’est TON espace et si cela te fait du bien, si cela t’aide dans ton cheminement et bien ne regrette rien !!! Courage…

     
  9. Zelda

    mars 28, 2014 at 10:14

    Je suis bouleversée par ton article … et que dire de tes photos qui prennent aux tripes… tu es vraiment courageuse et j’espère que cette façon d’exprimer ta douleur (parmi d’autres) t’aident à retrouver peu à peu d’apaisement…
    Doux bisous … ❤

     
    • titpouce

      avril 3, 2014 at 10:17

      Doux bisous à toi aussi ma chère Zelda, oui ça va mieux je te remercie ❤

       
  10. Ginette

    mars 28, 2014 at 8:44

    C’est le coeur très serré que j’écris ces mots. Très touchant. ❤

     
  11. Automne

    mars 28, 2014 at 7:42

    Moi non plus je ne vois rien dans cette expression de votre douleur de choquant ou de morbide. L’expression artistique permet de « coucher » ses émotions et en cela on ne doit pas s’en priver. Je vous souhaite à toi et à ton Loulou, sans pourtant oublier Lucas, que la vie vous soit désormais plus douce… Baisers.

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 12:10

      Merci Automne, je te souhaite moi aussi que la vie soit plus douce et qu’elle vous apporte un joli bébé. Avec toute ma douceur, je t’envoie un câlin de réconfort et espére des jours bien meilleurs pour vous avec un article qui nous annoncera un beau taux de vie ❤

       
  12. Mrs F.

    mars 28, 2014 at 6:16

    Ces photos sont bouleversantes et criantes de vérité et je suis très touchée par cette « mise a nue ». Ton article n’est pas dérangeant et pourtant tu es persuadée du contraire. Ca me fait tout de suite écho a ce que tu avais dis dans le billet ou helas tu parlais de la perte de votre petit « il va y avoir une affluence sur mon blog parce que c’est la souffrance qui intéresse et pas le bonheur » ou qch comme ca… je ressens énormément de colère, d’injustice et désespoir. Et si le fait de t’être exposée de cette façon a été libérateur je trouve cela tres fort! Je refuse également de rester dans l’ombre, nous devons toujours continuer a nous faire entendre pour que les choses évoluent! Je vous embrasse tous les 2.

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 12:07

      Oui je m’en souviens, j’étais tellement en colère et révoltée…au fur et à mesure que ma grossesse avançait j’avais eu de moins en moins de soutien et ça m’avait fait de la peine, du coup ce jour-là j’ai tout lâché. Mais cet article n’a rien à voir, quand je dis qu’il pourrait être mal interprété c’est parce qu’il y a des personnes pas forcément sensibles à l’art et qui peuvent voir une exhibition morbide alors que pas du tout. J’espère vraiment qu’un jour je pourrai faire une expo ouverte au public pour choquer, interpeller, et que les gens se remettent vraiment en question. Pour, comme tu le dis, nous faire entendre et que les choses évoluent. Pleins de bisous, j’espère que vis sereinement ta couvade 🙂

       
  13. Little Wife

    mars 28, 2014 at 1:42

    On a toute sa manière d’exprimer notre souffrance, la tienne est intense et sans compromis. Je te trouve très courageuse. J’espère que tu vas mieux peu à peu, je pense beaucoup à toi. Bisous,

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 12:01

      Je vais de mieux en mieux, comme j’expliquais à unecigogneegaree, nous avons fait ces photos vraiment peu de temps après la fausse-couche pour ne jamais oublier, pour qu’un jour elles soient publiées et ouvrent les yeux des personnes qui ne comprennent pas, et que les couples qui ont vécu ce cauchemar se sentent compris, que leur souffrance ne soit plus minimisée. Je pense aussi beaucoup à toi, je suis vraiment désolée de lire toute la peine que tu as éprouvée à la crémaillère, j’espère que tu vas mieux. Je t’embrasse

       
  14. unecigogneegaree

    mars 28, 2014 at 12:53

    Les photos sont parlantes, l’article sincère et terriblement humain, juste tant elle exprime ta souffrance et ton besoin d’extérioriser. Tu n’as ni à te justifier ni à t’excuser. Tout cela est surtout terriblement sincère et humain. J’espère que cette expression te permet d’évacuer, qu’elle te fait du bien surtout.

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 11:58

      Je me rappelle qu’on a fait ces photos même pas deux semaines après la fausse-couche, je voulais immortaliser cette souffrance pour qu’elle touche, que les personnes indifférentes se prennent une claque et réalisent (peut-être) ce que c’est et le deuil que ça implique.
      J’ai pu évacuer pas mal avec ces images, je sens que peu à peu la vie reprend ses droits, le bonheur aussi.

       
  15. Bounty Caramel

    mars 28, 2014 at 12:21

    Elles prennent aux tripes ces photos. La douleur est là. J’espère qu’elle se libère peu à peu. Bisous

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 11:55

      Oui, vraiment je vais de mieux en mieux, c’est pour ça aussi que j’ai pu exposer ces images. Pour qu’elles puissent faire du bien aux pmettes qui ont vécu la même chose, leur parler et leur montrer qu’elles ne sont pas seules et que leur deuil est légitime contrairement à ce que peut dire l’entourage. Je t’embrasse très fort

       
  16. impatiente75

    mars 27, 2014 at 11:30

    Bouleversantes… Tu me bouleverses… Je suis touchée de te voir si triste…. Je suis touchée par ton courage de te « montrer »… De te « mettre à nue »….
    Et tu es définitivement, au sens propre comme au sens figuré, une belle personne….
    Gros bisous

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 11:52

      Je suis en mode toute timide de par ce que je viens de lire^^ c’est gentil. J’ai posté ces images justement parce que je me sentais suffisamment bien pour les exposer et que l’effet libérateur qu’elles ont eu sur moi puisse opérer chez les autres pmettes qui ont vécu le drame. Je te fais aussi de gros bisous, j’espère que tout se passe bien pour toi et ton petit bout de chou qui a du bien grandir !!

       
  17. pepette7

    mars 27, 2014 at 10:46

    Tes photos m’ont tiré les larmes des yeux. Je ne dirai pas pourquoi, car je n’en ai jamais parlé ici, et pas certaine que je puisse le faire un jour. Bref…
    Je dois te dire que te montrer au grand jour, n’a pas dû être chose facile, mais le faire en y apposant ta souffrance, il doit falloir un certain courage. C’est immense ce que tu as fais là. Aussi j’espère que ça t’aidera.

    Concernant la famille, je vis exactement la même chose que toi, avec mes soeurs. J’ai d’ailleurs décidé qu’elles ne feraient plus partie de ma vie, juste quand j’ai débuté les fiv.
    S’il y a un bien une chose que j’ai comprise et retenue dans ce parcours, c’est de ne pas garder près de soi les éléments néfastes à sa vie. Ca apporte beaucoup trop de stress, d’angoisses, de douleurs, de pleurs, et j’en passe.
    J’ai lu, quand tu l’a posté, le billet avec la lettre que tu as envoyé à ton frère. J’y ai reconnu mes soeurs incompréhensives, sans empathie et je peux rajouter, sans amour.
    Je n’avais pas voulu posté, car je ne voulais pas prendre parti, chose que j’aurai fais, et pas forcément de manière objective. C’est pourquoi je me suis abstenue.
    J’ai pris la décision de rayer mes soeurs de ma vie, ça implique beaucoup de choses. Plus de repas de famille, plus de noêl avec mes parents, car je ne veux pas voir mes soeurs, du coup isolement total. Je ne vois plus grand monde. Mais j’assume ma décision, c’est parfois très difficile, mais à long terme c’est libérateur.
    Je t’embrasse bien fort, j’espère que de ta souffrance va naître une force. Je sais combien la perte d’un bébé fait mal au plus profond, mais je sais aussi qu’avec les années, on peut en faire une force, c’est possible. Je sais que c’est difficile à croire, mais c’est pourtant possible

     
    • titpouce

      avril 1, 2014 at 11:48

      Merci pepette pour ton commentaire. Tu sais, quand je poste quelque chose sur mon blog, c’est aussi pour avoir des avis différents, des expériences, etc alors n’hésite pas à me dire ce que tu as sur le coeur. Ce que tu m’as écrit là m’a beaucoup fait réfléchir, et tu as entièrement raison. Ca fait mal de mettre de la distance parce que si ça ne tenait qu’à nous il n’en serait pas ainsi, mais c’est bien mieux pour s’épanouir tranquillement, sans bâton dans les roues. Je n’ai eu aucune réponse, mais quelque part ça me soulage, je n’aurai plus à supporter sa méchanceté. Je me sens mieux à l’idée de ne plus avoir de contact avec lui, c’est étrange mais c’est là que je comprends à quel point il m’a fait souffrir, et pas seulement depuis que nous sommes en PMA.
      Je découvre peu à peu la force dont tu parles, c’est encore très fragile mais de jour en jour elle s’affirme.
      Je te remercie encore d’avoir écrit ces mots, ils m’ont beaucoup apporté. Je t’embrasse fort, j’espère que tu vas bien

       
  18. Milie

    mars 27, 2014 at 10:32

    L’art et la souffrance sont liés, et je trouve que c’est une très belle façon d’extérioriser… Et de prendre un certain recul.
    C’est encore un signe de force de ta part, tu m’épates toujours…
    De gros bisous Titpouce…

     
    • titpouce

      mars 27, 2014 at 11:05

      Tu es toujours très touchante ptite Milie 🙂 merci pour tes encouragements ! De gros bisous à toi aussi

       
  19. Lila

    mars 27, 2014 at 9:28

    J’ai vécu ça aussi. Tu as bien fait de poster cet article. Je me reconnais dans ces images d’une autre maman…
    Lorsque le temps du deuil aura fait son oeuvre, lorsque la force et l’espoir seront revenus (et ils ont l’air en chemin), je vous souhaite une belle réussite…

     
    • titpouce

      mars 27, 2014 at 10:59

      Je te remercie Lila, oui ils sont en chemin, tout doucement.. . Je suis heureuse que ces images t’aient parlé, c’était le but. Si ce n’est pas déjà le cas, je te souhaite vraiment que ton rêve d’avoir ton bébé au creux de toi se réalise. Je t’embrasse

       
      • Lila

        mars 28, 2014 at 10:19

        Le rêve semble en chemin de notre côté… Ce n’est pas encore gagné mais pour le moment, ça va. Nous avons beaucoup de chance. Lors de la perte de notre premier bébé, je me répétais en boucle que je ne pourrais plus jamais aimer un autre bébé aussi fort. Et puis si. Mon premier bébé est dans mon coeur pour toujours, c’est toujours douloureux, il me manquera toujours, mais avec le temps, j’accepte peu à peu ce qui me semblait pourtant innacceptable. Nous lui avons aussi donné un prénom, je garde un souvenir toujours sur moi. Nous avons planté un arbre immense. Il est là, avec nous… Il n’aurait pas voulu que je sombre, que je renonce, alors je me suis relevée et j’ai redémarré, petit à petit, pour lui. Je vous souhaite du fond du coeur un avenir plus serein, apaisé, quel que soit les décisions que vous prendrez dans les prochains mois et les résultats.

         
  20. Zapppp

    mars 27, 2014 at 9:09

    On ressent vraiment cette tristesse, cette solitude, cette souffrance. On peut même y voir aussi une réflexion vers l’avenir…
    Bref, tout ça est très touchant et transmet beaucoup d’émotions…

     
  21. lamisskangourou

    mars 27, 2014 at 8:44

    Ton article et tes photos ne sont pas dérangeants, ils sont juste vrais… Merci de les partager avec nous, et de nous accorder cette confiance.
    Le 30e anniversaire de la mort subite du nourrisson de ma grande soeur coincidait avec mon 29e anniversaire (je suis née un an après jour pour jour), et j’ai échangé avec ma maman sur ce sujet un peu tabou, en osant lui demander comment elle allait. Et les larmes qui sont apparues dans ses yeux m’ont montré que 30 ans plus tard, la souffrance de perdre son petit était toujours aussi vive, d’autant qu’elle vit ce deuil très seule, mon père ne souhaitant pas en parler, et n’osant pas nous en parler à nous ses enfants. Personne ne lui parle plus de son ange, j’étais la première depuis des années à le faire. Tu as donc raison de t’exprimer sur ce sujet, car en effet cette souffrance est trop profonde, durable et trop tabou pour être tue.
    Plein de bisous à toi.

     
    • titpouce

      mars 27, 2014 at 10:45

      Pfiou, ton commentaire m’a particulièrement émue… . Ca a du beaucoup toucher ta maman que tu t’intéresse à ce qu’elle ressent depuis 30 ans. Merci pour ce partage, et merci d’avoir compris ma démarche.
      Je t’embrasse

       
      • lamisskangourou

        mars 27, 2014 at 11:27

        Ça nous a rapproché beaucoup, comme toute cette infertilité et ma fausse couche, on a une relation de femme à femme maintenant.
        J’espère que tu vivras ce genre de complicité avec ta propre fille un jour ❤

         
  22. chastar

    mars 27, 2014 at 8:36

    bonsoir, j’aime beaucoup ton article, pas par son contenu, mais parce qu’il me parle, et m’émeut ; dans un autre registre, je dis souvent à ma belle « l’art n’est pas nécessairement beau, il est là pour créer des émotions, positives ou non » ; tu connais notre parcours, il ressemble au vôtre malheureusement ; la situation que tu dénonces, nous l’avons vécu, et la vivons encore ; je ne pourrai pas trouver de mots de réconfort, mais sache que j’en ai les larmes aux yeux de rage, et que je comprends parfaitement ce que tu as voulu exprimer, un peu trop même. Voilà, j’hésite à liker, parce que je ne veux pas passer pour quelqu’un de malsain ou morbide, alors qu’au contraire j’ai compris le sens de ta démarche…Je vous souhaite bon courage, bises à vous 2.

     
    • titpouce

      mars 27, 2014 at 10:43

      Ne t’inquiètes pas Chastar, je sais que tu es un homme très respectueux et que tu as bien compris que ce n’est pas moi qui « m’exposait » mais la souffrance liée à la fausse-couche. Sens-toi libre de liker, je sais que ça n’a rien de déplacé. Bon courage à vous deux aussi, je suis bien triste que vous non plus n’ayez pas toujours la compréhension et le respect de votre entourage…en tout cas, nous on est là et on ne vous lâche pas les amoureux ! Bises

       
      • chastar

        mars 27, 2014 at 10:51

        Amoureux vous-mêmes! 😉
        bises

         
  23. cendrillonenpma

    mars 27, 2014 at 8:28

    Wah ca serre le coeur tout ça …….

     
    • titpouce

      mars 27, 2014 at 10:38

      Oui, c’est bien vrai tite cendrillon…

       
  24. mimiattend

    mars 27, 2014 at 8:05

    Ce sont de très belles photos. J’ai eu l’occasion maintes fois de constater que dire sa souffrance, c’est tabou. Et on est souvent déçu par des gens qui sont censés nous apporter du soutien. La souffrance ça fait peur, ça pourrait être contagieux qui sait? Rares sont les personnes empathiques de nos jours. Plein de courage à toi, et des bises de réconfort.

     
    • titpouce

      mars 27, 2014 at 10:37

      Merci mimi ❤
      Oui, il faut croire que c'est contagieux, on dirait qu'on devient la Faucheuse en personne tellement les gens sont fuyants ! Enfin bref…heureusement qu'il y a des personnes comme toi pour soutenir et encourager, je te remercie. Pleins de bisous à toi, je suis super contente que ta chef soit aussi compréhensive, OUAOU !

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :