RSS

PMingite aiguë

20 Mar

J’ai attrapé la PMingite aiguë, celle qui te rend folle à lier. 

Les symptômes peuvent aller du simple espoir candide à l’agonie mortelle enveloppée de mirages et de rêves écorchés. J’aimerais t’oublier, rêve éventré. J’aimerais pouvoir te regarder en face et ne rien éprouver. Ni peine, ni regret. 

Mais il se trouve qu’au fond de moi, cette maladie qui rouille les mécanismes de mon optimisme, n’a aucune prise sur mes plus beaux espoirs, ceux qui touchent le ciel effronté, bien trop hauts pour être tués, frôlés par les anges eux-mêmes, sondés par les rayons du soleil.

Il se trouve que je t’aime, petit rêve mouvementé. Je voudrais juste te bercer, avoir le droit d’être mère d’un petit que le Ciel ne m’arrachera pas. Je voudrais dire que je pars pour une longue pause sans regret. Que la vie est bien plus belle quand elle n’est pas rythmée d’espoirs décapités. Et nous sommes perdus, cet homme que j’aime et moi, dans la décision à prendre. 

 

Je voudrais juste être mère…et je désespère. Point de remède pour la PMingite aiguë, même le temps d’une vie ne suffit pas pour calmer les brûlures ravageuses de ce remède-maladif à notre infertilité.

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le mars 20, 2014 dans Uncategorized

 

8 réponses à “PMingite aiguë

  1. Automne

    mars 21, 2014 at 6:59

    C’est terrible ce tiraillement quand on commence à l’éprouver, vouloir tout arrêter pour se protéger, ne plus souffrir de ces espoirs décapités (formule terrible et belle à la fois), mais cela signifie aussi renoncer… Prenez le temps de la réflexion. Courage et plein de baisers.

     
  2. Bounty Caramel

    mars 20, 2014 at 11:05

    Joliment écrit ma belle, et plein d’émotion. Foutu pmingite. Réfléchir posément à que faire quand le coeur bouillonne, c’est très très dur. Je vous fait confiance, vous allez trouver la décision qui vous convient à tous les deux, même si à ce jour tout est confus. Bisous

     
  3. Milie

    mars 20, 2014 at 10:00

    Je pense que seul l’Enfant nous guerira vraiment. Qu’il vienne vite frapper à votre porte…

     
  4. lisette84

    mars 20, 2014 at 6:25

    Pourrait on vivre les essais détachées? Pourrait on se dire que reprendre oui, mais en lachant prise? Est ce possible? Je n’ai pas la réponse non plus, mais c’est peut être une question de survie…

     
  5. to drop sky

    mars 20, 2014 at 6:08

    j’espere que vous trouverez vite le remede avec l’homme

    des bises

     
  6. to drop sky

    mars 20, 2014 at 6:07

    vous trouverez le remede avec l’homme je l’espere du fond du coeur!

    des bises

     
  7. Zapppp

    mars 20, 2014 at 5:17

    C’est vraiment une fichue maladie cette pmingite aiguë…
    Bises

     
  8. unecigogneegaree

    mars 20, 2014 at 3:33

    Très joli texte, plein de tristesse et d’espoir à la fois. La PMinguite aïgue, une malade si connue, presque commune. Tu seras mère, pas assez tôt à ton goût mais ça t’arrivera à toi aussi. J’espère que nous aurons toutes cette chance un genre. Courage, prends soin de ton couple. Bisous

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :