RSS

Est-ce possible de retomber amoureux??

11 Mar

L’idée de faire une pause m’a, au tout début, fait très mal. La pma fait partie de nos vies depuis bientôt 2 ans, l’infertilité depuis 2 ans et demi, essayer depuis pratiquement 3 ans, vouloir un enfant depuis toujours.

J’ai l’impression de sortir d’une prison dans laquelle je m’étais moi-même enfermée, inconsciemment. Pire, quand on discute avec Loulou, on se rend compte qu’on ne pouvait plus vivre sans PMA, à en devenir addict. C’est comme si peu à peu on ouvrait les yeux, étonnés de réaliser que tout ce temps est passé sans qu’on ait vraiment pleins de merveilleux souvenirs en tête.

Des beaux moments, on en a eus. Mais quand on a fait le bilan de l’année 2013, il s’est résumé en trois lettres : pma.

A force d’avoir voulu cet enfant, l’engrenage bien huilé de l’infertilité s’est mis en route, emprisonnant nos autres rêves, emprisonnant la passion, et le bonheur avec. Je ne pensais vraiment pas que notre couple avait autant souffert de ce train-train trop quotidien… . Ce n’est que lorsque l’on a parlé de faire une pause que le revers de la médaille des infertiles est tombée : des disputes, des éloignements, des incompréhensions, des refus de tendresse, etc… . Tu noteras que ça ne fait que depuis le 1er mars que l’on parle de faire une pause, regarde la vase qui est remontée à la surface !

Oh surtout, ne te dis pas que Titpouce et Loulou ne s’aiment plus, loin de là, parce que j’arrive sur des points plus positifs. Simplement, nous avons raté des bonheurs qui nous étaient offerts sans même que l’on s’en aperçoive ! Et c’est dommage.

Heureusement, on s’aime comme des fous, alors même s’il y a des accrocs, il y a aussi le pardon et peu à peu les fameux petits bonheurs qu’on avait oubliés.

Je vais te parler un peu de ma vie privée, pas pour l’étaler sur la toile, mais pour peut-être toi qui vis ça aussi :

– tu aimes l’utrogestan? Je pense que les labos n’aiment vraiment pas l’idée que l’être humain fasse crac-crac, alors pour cela ils ont inventé l’utrogestan. Une petite capsule toute lisse en surface, mais qui sans doute, microscopiquement ressemble plus à un oursin ! Vive les dégâts dans le terrier magique…et vive l’intimité l’abstinence.

Ca va faire 2 ans que grâce à ces saloperies on ne peut plus faire l’amour comme avant. Pourquoi? Parce qu’avoir l’impression d’être brûlée au 3ème degré quand chéri et toi essayez de faire l’amour, ça rend les choses quelque peu compliquées. Alors j’ai un Loulou en or, toujours compréhensif et délicat. Mais au bout de 2 ans, lui comme moi, on a peu à peu perdu la passion dans la fusion de nos corps. Pour ne pas le priver (désolée, je préfère être cash), je ne disais rien pour qu’on ait encore ces moments importants, mais la douleur après l’amour était horrible. Et quand Loulou s’en rendait compte, son regard se voilait de tristesse et ce doux moment se transformait en frustration.

Je me dis, heureusement qu’il y a eu des cycles de pause entre chaque fiv, parce qu’après chacune d’elle on ne pouvait plus du tout faire l’amour tellement je souffrais.

Aujourd’hui, tout n’est pas réglé, loin de là. Mais c’est de mieux en mieux, et on redécouvre la passion. Loulou m’a dit que ça lui avait vraiment manqué, qu’avant la pma on était tellement heureux dans notre couple ! mets-toi à la place de ton chéri qui a envie de te faire monter au 7ème ciel mais qui, quand il voit que tu as mal, à le sentiment d’être ton bourreau. Rien de tel pour plomber l’ambiance.

ENFIN, on retrouve peu à peu une réelle intimité, on se fait à nouveau des surprises et on casse l’habitude à coup de baisers spontanés 🙂

– les hormones dans leur globalité ont aussi magnifiquement participé à la grisaille de notre quotidien. Je ne compte plus les fois où tout à coup j’ai envoyé péter Loulou sans aucune raison, je me suis mise en colère pour rien du tout, j’ai pleuré parce que je n’arrivais pas à me calmer, etc. Je sais que ce que j’écris vous parle, on l’a toutes vécues. Nos chéris nous disent que c’est pas grave, qu’ils savent bien que ce sont les hormones et pas autre chose, ce sont des amours. Oui, mais après je ne sais combien de tentatives, ils auront beau toujours dire et penser la même chose, ça plombe les relations.

Bizarrement, depuis que je ne suis plus sous hormone, la pression retombe et on commence à s’apaiser. Lui, parce qu’il ne craint plus de se faire envoyer valser, moi parce que je ne crains plus des réactions soudaines qui pourraient nous blesser.

On se surprend tous les deux à lever les yeux de notre travail et à se regarder avec une profonde tendresse, comme si la tempête était passée et qu’un beau soleil teintant le ciel d’un rose fushia se levait sur notre couple endolori. On se redécouvre un plaisir non dissimulé à observer l’autre à fond dans ses activités, les pensées ne sont plus occultées par : est-ce que le pharmacien va bien commander pour le jour demandé mon Gonal? Han, et si je ne le reçois pas à temps? Han, et si je n’ai pas de rendez-vous le matin pour l’écho et que le fax arrive trop tard pour les consignes à suivre? Han, et si mes fofos grossissent trop mais pas l’endomètre? Han, et si les résultats de ma prise de sang sont nazes alors que l’écho montrait quelque chose de bien? Et si le spermo de chéri frôle les pâquerettes? Et si l’anesthésie ne se fait pas bien et qu’en réalité je sens tout? Est-ce que j’ai bien de la bétadine pour la douche pré-op? Rouge ou jaune, ah ça j’ai pas demandé ! Etc, etc.

Tu enlèves tout ça, et tu le remplaces par : et si je lui faisais la surprise de l’emmener voir Superco*driaque au ciné ce soir (c’était une tuerie, je vous le recommande !^^)? Et si je lui préparais un bon petit chocolat chaud vu que j’ai remarqué qu’il commence à tousser? Et si on se faisait un week-end en amoureux grâce à la smart b*x qu’on nous a offerte? Et si on se faisait une balade à moto avec ce beau soleil? Et si on se prenait un bon bain chaud tous les deux (Loulou y a le droit maintenant, ses petits warriors ont été retiré du régiment, trop fainéants 😉 )? Et si je lui apportais le ptit dèj au lit ce matin? Et si je le câlinais là maintenant, parce que j’en ai envie? Et si on allait dans une agence de voyage pour partir cet été?

Ca, c’est enfin ce qu’il se passe dans nos têtes. Alors du coup, on se demande vraiment si c’est raisonnable, alors que notre couple prend le dessus sur la pma, de refaire une tentative avant LA pause; nous préférons attendre plus d’un an pour avoir un bébé mais en étant très heureux en amour, plutôt que d’aller à reculons vers les traitements et revivre l’enfer. C’est de plus en plus le chemin que l’on souhaite prendre, mais comment savoir si c’est la bonne décision… . Parce qu’en attendant : ON RETOMBE AMOUREUX L’UN DE L’AUTRE, la foudre nous a traversé une deuxième fois, nous pouvons vivre sans enfant, nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre.

Publicités
 
16 Commentaires

Publié par le mars 11, 2014 dans Uncategorized

 

16 réponses à “Est-ce possible de retomber amoureux??

  1. lisette84

    mars 18, 2014 at 8:23

    Alors TOI, je t’aime ^^ Tu as écrit ce que je pensais cette nuit, pendant une insomnie… Je suis tellement d’accord et je fonds devant ces mots que tu choisis pour décrire cet amour qui vous lie… Et ça se voit que vous êtes amoureux ! Mais oui, avoir mal qque part en permanence, avoir le feu au…., penser traitement, procréation tout le temps, c’est vite un tue l’amour. Et pourtant, c’est de votre amour que va naitre le mini vous… Je t’embrasse fort !

     
  2. damelapin

    mars 17, 2014 at 4:25

    Cela faisait quelque temps que je ne recevais plus de tes nouvelles – tu n’apparaissais plus dans mon wordpress. Tes derniers articles sont très inspirants, tout plein de sagesse. Je vous souhaite plein plein d’amour à tous les 2. Continuez à vous aimer. Des bisous

     
  3. Titine7831

    mars 13, 2014 at 1:57

    Ta dernière phrase… c’est tout à fait ça…
    Pour ne pas l’oublier, je préfère me la répéter régulièrement.

     
  4. chastar

    mars 12, 2014 at 8:13

    merci pour ce superbe article, pour ceux qui débutent, c’est une leçon de vie, à montrer à toutes les PMettes, et leurs PMecs qui ont parfois du mal à suivre!

     
  5. mellylovy

    mars 12, 2014 at 11:39

    Tes articles me scotche à chaque fois! Je n’ai pas encore vécu tout ça mais c’est pour bientôt 😞
    Et j’ai peur, pour moi mais aussi pour mon couple. Merci pour cet article qui même s’il est loin d’être tout rose montre que la pma ne détruit pas tout. Merci.

     
  6. Little Wife

    mars 11, 2014 at 10:59

    C’est bien que cette pause vous soit bénéfique, profitez en pour vous retrouver et prenez votre temps. Cette dernière tentative n’est peut être pas vitale la tout de suite, si vous vous sentez si bien. Pleins de bisous.

     
  7. to drop sky

    mars 11, 2014 at 10:21

    ton article est magnifique… evidemment que je reconnais mon couple de nombreuse fois dans la description du tien .
    les moments de souffrances et les tensions dans le couple que engendre la PMA…

    mais la PMA renforce aussi notre couple

    des bises

     
  8. Milie

    mars 11, 2014 at 9:57

    Merci pour ce post Titpouce… non seulement je suis contente pour vous, très contente, mais en plus ça me renvoie à plein de choses pour moi… gros bisous !!

     
  9. laqueteduplus

    mars 11, 2014 at 3:59

    Qu’est- ce que j’aime ta conclusion… c’est si plein d’amour… c’est tellement important d’arriver à « retomber amoureux » de son mari de temps en temps. On a si vite fait de se laisser bouffer par la pma, ou même la routine. Je suis profondément convaincue que quoi qu’il arrive vous serez heureux ensemble.

     
    • titpouce

      mars 11, 2014 at 4:15

      merci beaucoup, c’est encourageant. J’espère que pour ta petite famille tout roule, j’t’embrasse

       
  10. Zapppp

    mars 11, 2014 at 3:46

    C’est chouette de voir que vous vous retrouvez et que vous vous construisez une belle vie à deux aussi.
    Bisous

     
  11. Bounty Caramel

    mars 11, 2014 at 3:25

    Ahlalala…. si je te dis qu’on est passé par ces moments là après la FC, j’imagine que tu me crois… des engueulades incroyables, on s’était oublié et presque perdu, heureusement qu’il y a eu une pause (plus longue que prévue d’ailleurs).
    L’utro tue l’amour, j’ai mis 7 mois d’ovules divers et variés à m’en remettre (tu peux me demander en mp si ça t’intéresse). A la nouvelle de la prescription d’utro (hier), le réflexe de ma moitié a été de dire qu’il était heureux de ne pas être là pendant les dpo (distance pblige) car oui l’utro c’est un gros gros oursin. Du moins pour moi. L’utro c’est par voie orale désormais, sauf si vraiment de chez vraiment il le faut. De mon côté, le niveau faible des hormones ne m’affecte pas à ce point, mais rien qu’avec le chouillat que j’ai, je sens le changement, alors avec des doses de Fiv ou plus importantes, j’imagine même pas.
    Bref, tout cela pour te dire que oui, la PMA envahit, et 2 ans d’affilé, c’est long, ça brise. Mais heureusement vous vous aimez fort, et je vous souhaite que cette pause soit réparatrice, bienveillante, superbe, magique. des bises

     
  12. ILGC

    mars 11, 2014 at 3:24

    Pour le meilleur et pour le pire.
    Quand on vit des épreuves comme l’infertilité, on passe souvent à côté des petits bonheur du quotidien.
    En prendre conscience c’est déjà énorme pour entretenir l’amour par des petites attentions, des moments rien que tous les deux etc.
    Alors, oui, je suis convaincue qu’il est possible de retomber amoureux.
    Lui et moi, après ce qu’on vient de vivre,nous sommes persuadés d’être fait l’un pour l’autre et que c’est pour toute la Vie 🙂
    Je comprend que tu aies peur de l’impact de cette dernière tentative sur votre nouvel équilibre de couple mais je pense que vous faites bien pour ne pas regretter et vous engager complètement si pause il y a dans vos futures occupations.
    Il ne faudra juste ne pas trop vous mettre la pression et de la vivre amoureusement.
    Bonne continuation les amoureux !

     
  13. boupe

    mars 11, 2014 at 2:10

    Ton post me touche vraiment. J’ai tellement l’impression de vire la même chose. Je ne suis heureuse que pendant les FIV, pas que je sois folle mais juste que c’est le seul moment où j’ai l’impression de me rapporcher de mon rêve.
    Nous aussi on est en pause depuis maintenant quasiment 6 mois et j’avoue que je trouve le temps long donc je vous félicite de le faire. Dans le fond c’est vraiment une belle preuve d’amour.
    Gros Bisous

     
  14. Miss infertility

    mars 11, 2014 at 1:03

    Ton article reflète bien la difficulté de la PMA. Je n’ai jamais eu d’utrogestan, je ne rendais pas compte que c’était aussi invasif. Pfiou. J’ai droit à des piqures d’HCG en 2ème partie de cycle à la place.
    Je suis heureuse que vous vous retrouviez, on a de la chance d’avoir nos hommes il faut s’en rendre compte et cultiver ce bonheur! Mais sous le stress, l’effet des hormones, on devient parfois une personne que l’on ne reconnaît plus. Et vous en avez vécu des épreuves ensemble. J’espère que votre avenir sera joli, y en a marre maintenant !!! Gros bisous

     
  15. lamisskangourou

    mars 11, 2014 at 12:51

    C’est joli de te lire, votre couple est si mignon… Oui, on peut retomber amoureux. Je suis retombée amoureuse de Choubidou deux fois après des vilaines tempêtes qui nous avaient fatigué le couple pendant les 14 ans que nous avons passé ensemble. En dehors de la PMA, on traverse des épreuves qui fragilisent ou renforcent le couple. Ca dépend de la dose aussi. Vous avez déjà eu une bonne dose de souffrance… C’est chouette de vous voir toujours unis daprès de telles épreuves. Bisous ma jolie Titpoucinette

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :