RSS
Vidéo

Mon ange

10 Oct

À travers la pluie battante
J’ai perdu les mots
Pour nous raccomoder
Pour te dire comme ça fait mal
Parce que dernièrement nous avons brisé
Tout ce que nous avions construit
Et je suis fatiguée d’attendre assise
Seule dans le noir
Il y a encore un moyen de tout arranger
Nous allons trouver la force cette fois

Et repousse cet échec
Change la nuit en jour
Ne sais-tu pas que tu te tiens dans la voie de la lumière?
Verse l’huile sur ces flammes
Accélère mon cœur à nouveau
Ne sais-tu pas que tu te tiens dans la voie de la lumière?

En rond nous faisons des cercles
Est-ce que ça doit être aussi dur?
Nous pouvons arrêter la lutte
Si tu baisses ta garde
Il y a encore un moyen de tout arranger
Nous allons trouver la force cette fois

Et repousse cet échec
Change la nuit en jour
Ne sais-tu pas que tu te tiens dans la voie de la lumière?
Verse l’huile sur ces flammes
Accélère mon cœur à nouveau
Ne sais-tu pas que tu te tiens dans la voie de la lumière?
Alors viens, viens, viens
Nous avons vécu dans les ténèbres trop longtemps
Alors viens, viens, viens

Repousse simplement cet échec
Change la nuit en jour
Ne sais-tu pas que tu te tiens dans la voie de la lumière?
Verse l’huile sur ces flammes
Accélère mon cœur à nouveau
Ne sais-tu pas que tu te tiens dans la voie de la lumière?
(x2)

 

 

 

Mon ange, mon idylle, ma quête, nulle frontière n’existe pour toi. L’attente fiévreuse nous rend parfois délirants, il nous arrive de balbutier des idioties, de se mettre à hurler que tu ne viendras jamais.

Mon ange, ma lumière, ma couleur, nul échec n’existe pour toi, ce ne sont que des marches supplémentaires qui nous amènent jusqu’à toi. Au milieu de ces escaliers faussement éternels, nous rageons, des courbatures endolorissent nos pas, plus lourds.

Mon ange, ma vision, mon rêvé éveillé, nulle douleur n’est trop grande pour toi. Alors que l’on gravit ces étages interminables, des aiguilles d’elixir brûlent au ventre, l’essoufflent, le gonflent de fatigue , l’étau de crampes se referment sur lui, on en vient à se lasser.

Mon ange, mon addiction, ma blessure, nulle obsession n’est trop irrationnelle pour toi. Te désirer est à la fois la cause de mon chagrin et celle de ma joie. Des objets portent ton nom, et s’entassent, s’empoussièrent dans un coin de ta chambre. Les voir me rappelle ton absence, mais aussi ta future présence.

Mon ange, ma rage, ma fureur, mon combat, nul mur érigé ne saura nous arrêter, jusqu’à ce que, bel ange endormi, tu ouvres tes yeux de velours sur nous, émus aux larmes.

Mon ange, mon tendre amour, ma persévérance, nous arriverons jusqu’à toi, patience… .

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le octobre 10, 2013 dans Uncategorized

 

4 réponses à “Mon ange

  1. aufrie

    octobre 14, 2013 at 10:02

    Très beau et très vrai…

     
  2. gribouillette

    octobre 11, 2013 at 8:59

    Merci pour cette magnifique chanson et sa traduction. ❤

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :