RSS

Comment est-ce possible?

06 Juin

Je ne parviens pas à réaliser que j’ai deux embryons en moi depuis hier. Je n’y arrive pas.

Je sais que le transfert a eu lieu, j’étais bien là, mais c’est comme si tout en moi s’était déconnecté. Aux deux autres transferts, j’étais euphorique, je n’arrêtais pas de parler à mes embryons chéris, je leur disais tout mon amour pour eux. Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à leur parler?

Je me surprends à poser les mains sur mon ventre, mais c’est purement inconscient. Putain de merde (oui, rien que ça), qu’est-ce qui se passe???

Il y a des mininous en devenir, deux petits miracles qui se démènent pour vivre et s’accrocher, et moi…je n’arrive pas à les encourager, je n’arrive même pas à prendre toute la mesure de leur petite existence pourtant bien réelle. Comment est-ce possible?

Moi qui surfais sur internet à mes heures perdues de larve canapéïque pour connaître les fameux symptômes précurseurs d’une grossesse (quelle blague, tout le monde sait que c’est très aléatoire, mais tout le monde regarde quand même !), eh bien si je me connecte à la toile c’est pour mettre en place toutes les démarches pour la Belgique, sans parler des multiples appels. Moi qui me ménageais, qui ne me levais que pour le strict minimum, qui faisais attention à ne pas manger tout et n’importe quoi ; je me vois faire un peu de ménage (quand Loulou n’est pas là, il me lapiderait sinon), manger des repas juste pas du tout équilibrés, et quand mon Loulou me dit : » hey, mollo quand même, tu as nos bébés en toi ! », je lui réponds du tac-au-tac : « oui ben, ils sont même pas à j5 donc pas possible qu’ils s’accrochent pour le moment. Je peux donc encore me permettre de vivre mon quotidien comme d’habitude ». Ca le surprend, ça le peine, et ça me ressaisit : « je vais faire attention, je te le promets ». Et j’essaye au mieux de tenir ma promesse.

J’ai envie de pleurer….je suis un monstre de les laisser comme ça, de ne pas prendre la peine de m’attacher à eux, comme si c’était foutu. C’est dégueulasse de leur faire ça, peut-être que pour vous c’est ridicule car ils ne sont que de simples cellules sans coeur, mais ces cellules sont vivantes, ces cellules sont le fruit de notre amour, et ces cellules sont des bébés en formation, quelque soit leur stade de développement. Ca me crève le coeur….et je me sens perdue…en total dénie alors qu’en même temps je crois que c’est possible que ça fonctionne.

COMMENT EST-CE POSSIBLE, TOUT CA??

Publicités
 
26 Commentaires

Publié par le juin 6, 2013 dans FIV ICSI 2, l'ère du changement...

 

Étiquettes : , , ,

26 réponses à “Comment est-ce possible?

  1. Kaellie

    juin 8, 2013 at 2:18

    Tu n’es pas un monstre, rassures-toi. Et ces deux petites cellules savent tout l’amour que vous leur portez ; après tout, ils ne seraient pas dans ton ventre, à danser doucement, si ce n’était pas le cas 🙂
    Il me parait normal que tu souhaites te protéger et que tu réagisses ainsi.
    Je t’embrasse ❤

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:32

      c’est vrai 😀 ils sont déjà bien costauds pour avoir résisté à tout ça.
      Je suis super heureuse pour toi et ton Geek d’avoir appris que 4 beaux brybrys vous attendent ! C’est une merveilleuse nouvelle !! le protocole a été long pour toi avec de gros dosages, mais tu as tenu bon et le résultat est là.
      Je t’embrasse aussi ❤

       
      • Kaellie

        juin 10, 2013 at 7:41

        Oui ils sont costauds et joli un pied de nez à ce centre moisi 😉
        C’est vrai que ça a été long et un peu pénible, je suis heureuse d’être arrivée au bout avec ce bon résultat !!
        Bisous !!

         
  2. missimpatiente

    juin 7, 2013 at 7:29

    Non tu n’es pas un monstre. Avec les déceptions précédentes + la façon dont vous avez été traités (même si j’ai lu qu’il y a du mieux là-dessus), je pense que ta réaction est très compréhensible. L’espoir est faible, certes, mais il est là, donc toutes mes pensées t’accompagnent. Courage.

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:30

      Merci pour ton petit mot. Je pense en effet qu’à force de tentatives infructueuses on a tendance à prendre ses distances naturellement. Mais ajoutées à la merveilleuse délicatesse de mon centre, ça m’a abattue. J’ai voulu être forte pour mon Loulou et ne pas pleurer devant lui pour qu’il tienne bon aussi, mais il a fallu au bout d’un moment libérer ma peine et, contrairement à ce que je craignais, il a tenu bon et m’a même aidée à me projeter sur le don si jamais ça ne fonctionne pas. Alors là, je dis chapeau bas ! 🙂
      Tes encouragements et tes pensées me vont droit au coeur. Je pense aussi à toi ma chère Miss Impatiente. Bisous

       
  3. Céline

    juin 7, 2013 at 6:45

    Sacrée ‘tit poucinette…. la PMA c’est vraiment passer son temps à gérer le paradoxe « je veux y croire, je le désire tellement Vs je ne dois pas y croire trop avant que… » mais en plus, dans ta situation, les goujats de ton centre ne t’ont pas aidé et tu te protège… c’est normal… personne n’aime (normalement 😉 ) souffrir… du coup, dans cette période et après l’épisode de l’appel du labo, je pense que tu court circuite même inconsciemment ce qui te fais prendre le risque de trop souffrir …
    J’expliquais hier à ma grande fille qui nous voit nous projeter positivement et qui a peur qu’on tombe de très haut que nous avons pris le parti avec l’Hôm, de croire chaque jour en la possibilité que ça marche avant de devoir gérer la douleur et la tristesse qu’il faudra absorber si cette 1ere FIV ne fonctionne pas.. Chaque chose en son temps…. Bises douces

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:26

      Sacrée ‘tit Célinette 🙂 tes passages sur mon blog laissent à chaque fois un réconfort dont je me saisis direct ! Oui, on peut dire qu’ils ont été des goujats…je n’en reviens toujours pas. L’indélicatesse des gens, et la méchanceté gratuite peuvent vraiment faire des dégâts.

      Votre décision d’y croire est tout à fait respectable, il faut y croire 🙂 Après, si vraiment vous devez avoir un négatif pour cette fois-ci, je pense que vous pourrez vous raccrocher au fait que vous avez 4 beaux blastos qui n’attendent que vous 😉
      J’ai hâte de savoir pour toi, j’espère tant que ça fonctionne !
      Tout pleins de bisous à toi

       
  4. laqueteduplus

    juin 7, 2013 at 12:09

    Mais non tu n’es pas un monstre !!!! Et ne t’inquiète pas, même si tu ne leur parles pas vos petites cellules savent bien à quel point vous les aimez déjà !!!! c’est normal de se blinder, ta tête se protège mais ton coeur est déjà vers eux… courage ma belle !!!

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:22

      Merci à toi 🙂 J’ai particulièrement aimé le « ta tête se protège mais ton coeur est déjà vers eux ». C’est tellement ça ! Ca résume tout. Et ça me conforte dans l’idée qu’en effet, je les aime, même si c’est moins démonstratif. Encore merci.
      Tu vas bien toi? Et tes tétards? 🙂

       
  5. Boule de Mousse

    juin 7, 2013 at 11:56

    Ma pauvre louloute. Comment veux tu être autrement avec toutes les horribles choses qu’on t’a dites. Tu n’es pas un monstre… juste qu’on te refuse l’espoir…À force de te rappeler que les chances sont minces… pfff. Je pense que tes embryons ne seront pas choqués… un enfant fait toujours de son mieux pour faire plaisir à leurs parents… et je suis sûre qu’ils font tout déjà pour s’accrocher. sois douce avec toi. tu fais effectivement de ton mieux…. malheureusement on a pas la main sur tout. je t’embrasse

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:20

      Ma chère Boule de Mousse, ton message a été comme un baume au coeur. Que de douceur dans chaque mot, que de réconfort ! Ca m’a vraiment aidé à me relever, et à laisser les choses se faire tout simplement. Je suis heureuse de te connaître, même si ce n’est que virtuellement. Je t’embrasse bien fort

       
  6. damelapin

    juin 7, 2013 at 11:25

    D’accord aussi avec Gawelle! On a tellement été déçues dans ces attentes, que je pense qu’au bout de la Xème fois, on déconnecte un peu, on se protège. Et les médecins qui te disaient que c’était pas gagné, je pense qu’inconsciemment tu te blindes encore plus… BIses

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:18

      Dame Lapin, tu as soulevé une remarque que je ne m’étais pas du tout faite : les médecins nous ont tellement découragés d’avance, que c’était presque inévitable que je réagisse comme ça.
      Ca m’aide à continuer ce travail de dé-culpabilité, je t’en remercie.
      Bises

      PS : j’adooooore le lien que tu as mis vers les ‘pinous, je craque pour le premier en particulier ! ma tite Bisou est aussi sur le dos quand on la prend sur nos genoux et elle crounchcrounche à fond des dents 🙂 C’est mimi!

       
      • damelapin

        juin 9, 2013 at 6:01

        awwww hypra méga jalouse – tu as un lapinou??? le boool. Oui, le tout premier est aussi mon préféré 😉

         
        • titpouce

          juin 9, 2013 at 6:15

          alors je vais te rendre te rendre encore plus jalouse : j’en ai deux 😀
          Deux béliers nains : un tout noir qui s’appelle Crackers, et sa gonzesse toute grise, Bisou 🙂
          Pourquoi tu n’en prends pas un?

           
          • damelapin

            juin 10, 2013 at 9:20

            Rhaaaaa jalouse au carré^^ Parce que je vis dans un 2 pièces, où nous n’avons pas trop la place 😦 et il y a le souci du garidennage pendant nos vacances…

             
            • titpouce

              juin 10, 2013 at 10:01

              ah ok, je comprends. Après, moi ça me dérange pas de faire du rabbitsitting si tu as besoin^^
              En fait, le ‘pinou n’a pas besoin de beaucoup de place, tant qu’il peut faire son fou, qu’il a des jouets (oui, un lapin ça joue. Bisou avait pris un petit camion en jouet, s’était mise dessus, et avait fait du skate avec :D), des câlinous, et une cage assez spacieuse pour le dodo, eh ben c’est un ‘pinou heureux 🙂 Mais après, je peux très bien comprendre que ça ne soit pas simple pour vous d’aménager de la place pour un ‘pinou (j’avais même pas un 20m² quand j’ai eu Bisou, c’était galère^^)

               
              • damelapin

                juin 10, 2013 at 2:42

                C’est surtout mon mari qui dit que ce n’est pas raisonnable 😦
                en ce moment je suis en mode *5 ans d’âge mental*, à dire que la PMA, je la vivrai mieux si j’avais un animal sur lequel reporter mon affection.

                 
                • titpouce

                  juin 10, 2013 at 5:24

                  jt’ai envoyé un mail 😉 on va essayer de convaincre le chéri^^

                   
  7. aliceinpmaland

    juin 7, 2013 at 9:53

    Tellement d’accord avec Gawelle!! Je crois que tu fais « de ton mieux ».
    Inconsciemment tu te protèges parce que tu as été trop déçue les fois précédentes. Personne ne te dira si c’est mieux ou moins bien parce que tu dois faire comme il te semble mieux.
    Ca me tue de faire cette comparaison mais: une gonzesse fertile ne reste pas allongée comme nous le faisons et pourtant il y a bien accroche!
    On va dire que tu as deux hyper-actifs qui aiment bien être bercés par le son de l’aspirateur!
    Faut mieux en rire 😉
    Bon courage et bisous! Je pense à toi

     
    • titpouce

      juin 9, 2013 at 3:15

      🙂 « bercés par le son de l’aspirateur », cette expression-là nous a bien fait rire. C’est vrai que les fertiles ne se posent même pas la question entre l’ovu et le résultat de savoir s’il faut se reposer ou non, et ça s’accroche quand même. C’est rageant, mais bon…c’est comme ça.
      Je pense à toi aussi, j’espère que ça va à peu près…que tu reprends tout doucement des forces et du courage pour la suite. Gros bisous

       
  8. Marinette1974

    juin 7, 2013 at 7:18

    Pour moi, tu te protèges en cas de non accroche.
    Courage pour cette attente.

     
    • titpouce

      juin 7, 2013 at 7:58

      Oui, c’est ça je pense aussi. J’en ai discuté avec mon mari, qui ressent la même chose mais il réagit juste différemment, ça m’aide à déculpabiliser un peu.
      Merci Marinette, je t’embrasse. Courage à toi aussi

       
  9. Gawelle

    juin 7, 2013 at 1:49

    C’est possible parce que tu fais ce que tu peux tout simplement…
    Peut être que ton cerveau se blinde au cas ou ils ne s’accrochent pas (enfin qu’il essaie de se blinder parce que ça ça marche jamais : quand ça se passe mal, on est effondrées). Ne culpabilise pas par rapport a tes embryons : tu auras tout le temps de les encourager a grandir et a leur parler quand ils seront la, bien au chaud accrochés dans ton ventre.
    Laisse venir comme ça vient. Tu es comme nous toutes : tu fais de ton mieux…

     
    • titpouce

      juin 7, 2013 at 7:59

      Ton mon m’a beaucoup touchée. Je te remercie Gawelle d’avoir pris le temps pour me soutenir et me rassurer. Tu as raison, il faut que je lâche prise et que je laisse les choses se faire. Des bisous

       
      • Titine7831

        juin 7, 2013 at 3:20

        et peut-être même que c’est sur cet essai, où les chances de réussite sont infimes, où tu te concentres déjà sur « la suite », où tu te projettes dans un avenir sans ces embryons, où tu fais des projets pour avancer, que par miracle tu obtiendras un +++
        je te le souhaite de tout coeur. courage.
        bisous

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :