RSS

pincement

25 Avr

Je garde trois enfants d’une même famille, et contrairement à ce que je redoutais au départ, ils furent pour moi une vraie bouée de sauvetage.Ils sont adorables tout simplement, et le fait de pouvoir avoir des enfants autour de moi, ça m’apaise, ça me fait du bien, et je m’accroche encore plus à ce rêve d’avoir à m’occuper de mon propre enfant.

Hier, je les ai emmenés à un Parc d’attraction, étant donné que c’était les vacances, et que la maman devait être au calme pour travailler sur un dossier. 

Je déteste les parcs d’attraction, parce que je n’aime pas être dans des bains de foule, et parce que je suis cardiaque, donc les attractions à sensation, c’est pas pour moi ! Mais hier, ce fut très différent. J’y allais pour une fois avec des enfants sous ma responsabilité, et je m’éclatais avec eux sur des attractions adaptées au plus jeune. 

 

Et puis…je laisse aller les deux plus grands faire des activités plus hard, et j’emmène le plus jeune avec moi.

A plusieurs attractions, je voyais LE panneau qui indiquait : L’enfant est sous la responsabilité de ses parents. Aussi, nous vous demandons de surveiller votre enfant. (je paraphrase hein, mais en gros c’était ça). 

SES PARENTS…oui, j’étais si heureuse d’être avec eux, je sais bien qu’ils ne sont pas mes enfants, je fais la part des choses ! Mais…je ne suis pas parent. Je n’ai pas MON enfant avec moi pour le faire rire et partager des moments uniques avec lui. Je n’ai pas MON enfant à surveiller pour que tout se passe bien tant pour sa sécurité que pour celle des autres. MON enfant…il n’est pas là…il est encore bien loin… . 

Et les parents qui nous croisaient et me regardaient d’un air entendu, comme si j’étais du même clan qu’eux. J’avais envie de pleurer, c’était une torture que de voir dans leur yeux qu’ils croyaient croiser une maman avec son fils. DNLP !! DNLP !! 

 

A quand ce jour où le panneau me concernera à 300%? 😦

 

 

 

 

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le avril 25, 2013 dans claques

 

Étiquettes : , , ,

4 réponses à “pincement

  1. Mrs F.

    avril 27, 2013 at 7:13

    Pour moi c’est dur plus dur d’être au contact enfant. Je me prends la sale réalité en.pleine gueule alors j’aimerais pouvoir réagir comme toi. Je diffère la visite chez ma cuisine qui vient d’accoucher. J’ai du mal entendre les problèmes de diabète gestation,El d’une autre cousine. Arf….quest ce que ça,peut rendre intolérant la PmA…
    Ce jour viendra. Je te le souhaite de tout cœur! 🙂

     
  2. P'tit Hérisson

    avril 27, 2013 at 4:47

    De mon côté, je me sens très mal à l’aise de me promener avec des bébés. L’impression d’être un imposteur. J’évite donc le plus possible. Et puis, ça m’attriste à chaque fois de me rendre compte que ce n’est pas encore mon tour…

     
  3. Céline

    avril 25, 2013 at 1:16

    Tu sais, je crois que la PMA nous transforme toutes en véritables psychopathes du désir d’enfant ;)))…. On attend toutes depuis tellement longtemps que ce désir d’enfant se prolonge et tourne au besoin puis, parfois à l’obsession… en plus si on est comme moi un peu mono-maniaque, on ne pense rapidement plus qu’à ça ;))
    Moi, je scrute tous les bb, dans la rue, le métro partout…Les parents doivent flipper quand ils me voient me retourner sur les poussettes………. je me projette à la vitesse de la lumière et… très vite je me calme en mode « douche froide » du style « arrête de t’emballer, pour toi les choses vont être plus longues, plus lourdes et moins évidentes… donc ..  »
    Je pense que ta réaction est totalement normale en tout cas, je me rassure peut être mais je crois pouvoir dire que nous réagissons toutes comme toi dans ces moments là !

     
    • titpouce

      avril 25, 2013 at 4:51

      😉 c’est déjà ça ! Je ne suis pas trop ovnie parmi les pmettes alors 😀
      J’ai eu une période où j’étais tout le temps en train de me retourner sur les poussettes et tout (moi aussi j’ai dû faire flipper plein de gens !) et puis ça s’est beaucoup calmé quand on a commencé la première FIV, je suis passée à autre chose.

      Je crois que ce qui m’a blessée le plus, ce n’est pas tant d’être avec des enfants qui ne sont pas les miens, ou être entourée d’enfants qui s’amusent. C’est plus de ne pas être avec MON enfant.

      Mais je sais que ça finira par arriver pour nous toutes, heureusement ! C’est rassurant 🙂
      Merci en tout cas pour ce petit message à la fois rigolo et réconfortant.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :