RSS

Zombie et anesthésie

19 Avr

Depuis lundi soir, LUI et moi on est deux vraies loques, déambulant dans l’appart au ralenti, évitant tout contact pour ne pas trop partager nos microbes.

Ah les joies du printemps qui vient enfin ! Les changements brusques de climat, nous, ça nous réussit pas du tout ! Depuis lundi soir, nous avons une angine, la tête en pastèque, et la fièvre :S

Et comme un « bonheur » n’arrive pas seul, demain, nous avons rendez-vous avec l’anesthésiste, en vue de la fiv icsi 2. Je crois qu’il va vite nous expédier le mister dodo, je le verrais bien même arriver avec un petit masque (vous savez, les chinois ont ça depuis quelques années maintenant !). Nous allons donc quitter notre canap’ chéri infesté de bébêtes angineuses, pour faire le point. Ca fait mal de se lever à 6h du mat’ (rdv à 8h50, 1h de route !), juste pour faire le point (on n’est pas du tout du matin LUI et moi, ça va bougonner demain, je le sens) !

Les souvenirs affluent, quant à l’anesthésie de la première fiv…en voici le contexte :

Nous étions arrivés à 7h00 pétantes, il fallait être là avant 7h30 pour la chasse aux oeufs. Comme je suis bien angoissée, j’ai pas pensé à me bétadiner avant d’aller à la pma. Sur ce, l’infirmière m’indique la douche, et hop hop hop, j’y fonce. Sauf que défoncée comme j’étais, je me suis foutue de la bétadine dans l’oeil (c’était horrible, j’arrivais plus à l’ouvrir !) : la loose toujours collée à ma peau, comme un chewing gum à une godasse !

J’arrive tant bien que mal à finir ma douche, arrive à la chambre – heureusement individuelle vu comment j’ai pesté – , et termine de me rincer l’oeil (mouhaha, l’expression à deux balles, prenez ce terme dans au sens propre hein). Arrive alors l’infirmière, tandis que je suis dans ma superbe blouse-cul-nu : « Il est temps d’y aller, Madame ! »

Et me voilà embarquée dans le long couloir de la mooooort 😉 . Nous arrivons dans la pièce-à-Pâques , où un joli petit lit de salle d’opé m’attend, dans un froid glacial. Je grelotte, toujours l’oeil en feu, le cul à l’air, et l’infirmière anesthésiste qui veut me faire la perfusion.

Sauf que je n’ai pas de veine (qu’est-ce qu’on se marre !), et qu’il faut toujours utiliser une aiguille pédiatrique au risque de m’éclater les veines. Elle pique donc direct dans le poignet, et manque de pot, ça rate : ça fait maaal, je veux rentrer chez moaaa. Bien évidemment, au lieu de s’excuser, l’infirmière comme bien des infirmières accuse le patient : « Madame, vous êtes bien trop stressée, vous ne me laissez pas faire en plus, et gnagnagna » (pour info, j’étais tranquillement couchée à rêver de la chasse aux oeufs qui approchait à grands pas, tandis que mon loulou était au labo pour faire glinglinguer le jackpot).

Bref, Madame De Mauvaise-Foi veut me repiquer. Je lui demande de m’asseoir pour voir ce qu’elle fait (ça me rassure, surtout après un premier raté). Et, comme toutes les perf, ça finit sur la main (ouiiille !!! 😥 )

Sur ces entre-faits, Mister Dodo arrive, me regarde et dit : « Eh ben alors ma ptite dame, on est stressée?? » ; « Et alors tit con, tu veux mon poing dans ta gueule?? » Ca, c’est ce que j’aurais voulu dire…mais il ne vaut mieux pas contrarier quelqu’un à qui tu vas remettre ton sort dodoresque. D’ailleurs, il profite que je fulmine pour m’injecte la potion magique, et hop, madame winnerdelaloose s’endort dans les bras de Morphée.

SAUF QUE pendant la chasse aux noeunoeufs, il se trouve que j’agonisait malgré mon dodotage. Donc Mister concon Dodo me fout un calmant de la mort qui tue, le genre de machin qui pourrait tuer un cheval en rute !!!! (je sais pas pourquoi j’ai rajouté en rute, non vraiment jtrouve pas la raison 😀 )

Je me réveille….roulement de tambour….2h plus tard !! Avec un espèce de chauffage qui souffle dans mon dos, ce que c’est booon ! Je m’abandonne à ce bien-être, quand tout à coup…oui, tu l’as dans le mille chère copinaute, Mister Dodo n’abandonne jamais !!!

« Ca y est, on se réveille?? » Sauf qu’il m’avait droguée ce con, car je suis allergique aux anti-inflammatoires, donc il a utilisé un calmant à la place qui fait stagner entre le conscient et l’inconscient. J’avais l’impression d’être prisonnière de moi-même, je ne parvenais pas à ouvrir mes yeux, ni à parler, alors que j’étais éveillée. Tu vois un peu le truc? THE TRUC?

Mister Dodo sait tout ça, mais Mister Dodo a décidé de faire ch**r son monde, donc Mister Dodo m’embarque jusqu’à la chambre, et dit à Chéri : « Elle est pas un peu du genre stressée votre femme?? » , LUI : « non, vraiment pas. Elle était très sereine quand on s’est laissé ». Chéri : 1 ; M. D : 0

Voilà, l’histoire fut longue, mais pour reparler du calmant, j’ai dû rester jusqu’à 17h à la clinique, et encore, c’est parce que je voulais rentrer chez moi. Autrement, la pma voulait me garder la nuit, mais miss n’aime pas l’hôpital car ça la sépare de son Loulou d’amour, it’s not possible.

Ce qui fait que j’attends demain avec impatience. Oui, j’ai deux-trois choses à dire à Mister Dodo, et je vais le gaver de ces cochonneries bouffeuses de cerveau jusqu’à ce que mort s’ensuive et qu’il finisse comme la Belle au bois dormant : inanimé mais réveillé, niarf niarf niarf niarf. Sauf que la Belle n’était pas velue comme lui, enfin je crois…

AVANT J’ETAIS GENTILLE, MAIS CA, C’ETAIT AVANT. ADIOS MISTER DODOS !

Edit :  Le rdv s’est bien passé, mis à part que personne ne sait ce qu’on m’a donné comme calmant, il n’y a aucune trace écrite. Mister Dodo n’était pas là, j’ai eu sa collègue un peu coincée mais attentive et ouverte une fois la discussion engagée. Maintenant, le compte-à-rebours est lancé : je pense que mes reds vont débarquer dans 12 jours à peu près. C’est reparti !

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le avril 19, 2013 dans examens

 

Étiquettes : , , ,

4 réponses à “Zombie et anesthésie

  1. marinette1974

    avril 20, 2013 at 3:07

    Je n’ai eu qu’une seule anesthésie dans ma vie : pour les ligaments croisés du genoux. Et je me souviens d’un état d’euphorie avant de m’allonger sur la table glacée de la salle d’op et donc avoir gueuler : merde c’est froid……. Puis réveil, et engueuler l’infirmière pour lui dire qu’il ne fallait pas me réveiller car je devais me faire opérer !
    J’aime pas trop cette sensation de laisser ma vie dans les bras d’autres personnes. Je vois l’anesthésiste le 06/05, j’ai hâte de voir si je pourrais lui faire confiance ou non.

     
    • titpouce

      avril 20, 2013 at 4:15

      ah oui, tu l’as mal vécu ma pauvre :/
      j’espère que ce rdv va te rassurer, tiens-moi au jus !

       
  2. Mrs F.

    avril 20, 2013 at 8:18

    C’est soi ce Mister dodo??? On chéri a bien fait de lui clouer le bec!!
    Repose toi bien maintenant! On croise les doigts!

     
    • titpouce

      avril 20, 2013 at 1:28

      ouais nan mais t’as vu ça??? En plus, il a précisé sur mon dossier médical que je suis stressée de nature, donc ils veulent me shooter à l’atarax pour la prochaine ponction, ils rêvent ou quoi? 😀

      T’inquiètes, je me repose bien. Ca va déjà mieux.
      Bises

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :